Basket- Coupe du Monde : Les Etats-Unis ont la vie facile

Les Américains, champions en titre, n'ont pas eu à forcer leur talent pour disposer de la Nouvelle-Zélande 98-71 à la Coupe du monde de basketball masculin, mardi en Espagne.



Basket- Coupe du Monde : Les Etats-Unis ont la vie facile
Autant les doubles champions olympiques sortants avaient été ennuyés lors de leur match précédent par la Turquie, autant ils ont cette fois simplifié leur tâche.
À la pause, ils menaient déjà 57-35, grâce à l'activité des deux intérieurs Kenneth Faried (15 points, 11 rebonds) et Anthony Davis (21 pts, 9 rds), et à la précision retrouvée de Stephen Curry (12 pts).
Les États-Unis font partie des quatre équipes encore invaincues après trois matchs, avec l'Espagne, la Grèce et la Slovénie.
Si la Nouvelle-Zélande, toujours sans la moindre victoire au compteur, est quasiment hors course, la situation est confuse dans ce groupe C pour les trois places à prendre derrière les Américains.
La Turquie se retrouve en posture délicate après sa défaite de 58-64 face à l'Ukraine, qui s'est complètement relancée. Les Turcs, vice-champions du monde en 2010, ont été incapables de confirmer la bonne impression laissée contre les États-Unis.
Ils se sont montrés particulièrement maladroits et n'ont pas réussi à contrôler le jeune meneur remplaçant Olexandr Mishula (19 pts).
Premier impair pour la Lituanie
Les Turcs joueront probablement leur place en huitième de finale mercredi contre la Finlande, qui a échoué 74-68 devant la Républicaine dominicaine malgré les 23 points et 9 passes décisives de Petteri Koponen.
La Slovénie a elle aussi continué son sans-faute (89-72), devant la Corée du Sud. Mais les coéquipiers de Goran Dragic (22 pts, 4 pds), très passifs en défense en première période, ont mis 25 minutes pour décrocher les Coréens.
À l'inverse, la Lituanie, vice-championne d'Europe en 2013, a commis un premier impair, face à l'Australie (82-75).
La défense australienne a provoqué un désordre monstre dans les rangs des Lituaniens (22 balles perdues), très légers au poste de meneur depuis le forfait de Mantas Kalnietis.
Le Mexique s'est donné une raison d'espérer une qualification pour les huitièmes de finale en dominant l'Angola 79-55 grâce aux 24 points d'Hector Hernandez.

AFP

Mercredi 3 Septembre 2014 - 13:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter