Basket-Incidents finale coupe du Sénégal en dames: Baba Tandian se lâche contre les policiers


Président de la Fédération Sénégalaise de Basket-ball (FSB), Baba Tandian qui qualifie la finale de Coupe du Sénégal Dames entre le Dakar Université Club (DUC) et le Saint-Louis Basket Club (SLBC) interrompue par des jets de projectiles des supporters du DUC suivis de tirs de lacrymogènes des forces, de « plus belle des dix (10) dernières années », ne manque pas d’accuser les policiers qui ont selon lui « révolté les supporters du DUC » pour avoir «traîné leur responsable à travers le terrain ».



Basket-Incidents finale coupe du Sénégal en dames: Baba Tandian se lâche contre les policiers
« Je déplore la manière dont les policiers ont amené le responsable du DUC qui était descendu sur la main courante. Il y avait une porte juste à côté. Ils pouvaient le sortir par là mais ils l’ont traîné à travers le terrain. Ce qui a révolté les supporters », assène-t-il avant de poursuivre.
« A chaque fois que je vois les policiers entrer avec leurs caisses de grenades dans le stadium, je me demande, ce qu’ils font avec ici. Ce n’est qu’au Sénégal qu’on voit des policiers avec des grenades dans un stadium », déplore Baba Tandian demeure convaincu que « les interventions musclées » des forces de l’ordre « ne sont pas la solution à la violence », souhaite même en arriver « un jour à ce que les policiers n’entrent plus dans l’enceinte de Marius Ndiaye » mais qu’ils « servent seulement à sécuriser les alentours ».

Pour ce faire, le président de la FSB requiert l’appui  « des clubs qui doivent travailler à conscientiser leurs supporters et dirigeants par rapport à la violence ».

« Il faut que les clubs comprennent » aussi qu’ « on ne gagne rien avec la violence », précise-t-il avant d’afficher sa volonté prendre son bâton de pèlerin. Et ce, pour "ramener à la raison les étudiants qui ont déclaré forfait général pour le reste de la saison après la sanction qui leur a été administrée après les incidents».

« En tant que président, mon rôle est de sauver la saison. J’ai le droit de faire de la diplomatie. Et, je vais jouer toutes les cartes diplomatiques pour apaiser la saison. Je suis en discussion avec le DUC et je vais continuer à discuter », dit-il sur les colonnes du journal « L’As » où il précise le « report des finales à huitaine afin de trouver un compromis ».


Samedi 6 Juillet 2013 - 13:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter