Basket: la NBA prend ses aises en Afrique

Pour la première fois de son histoire, l’Afrique va accueillir un match NBA avec l’affrontement à Johannesburg d’une sélection de joueurs africains face à des représentants du reste du monde.



Il y a 31 ans, lors de la signature du Nigérian Hakeem Olajuwon avec les Houston Rockets, ils étaient peu à imaginer la tenue d’un match NBA, même amical, sur le continent.

Le pivot, désormais âgé de 52 ans, n’y avait même pas songé: "Les gens du continent luttaient pour aller en NBA, maintenant elle vient en Afrique pour jouer un match-exhibition, s’extasie Hakeem Olajuwon. Je pense que ça veut dire beaucoup, c’est historique. J’espère que ça va booster l’impact du basket en Afrique."
Sur le parquet, ce samedi, à Johannesburg, l’Afrique sera représentée par des natifs du continent, dont le Congolais Bismack Biyombo, le Nigérian Al-Farouq Aminu ou le Sénégalais Gorgui Dieng.

Mais d’autres joueurs, dont Nicolas Batum, se sont battus pour obtenir une place dans la "Team Africa". Ce joueur des Charlotte Hornets et son compatriote Boris Diaw (San Antonio Spurs, Sénégal) se sont autorisés quelques jours d’absence en pleine préparation pour le championnat d’Europe, avec les Bleus.

"On me voit souvent avec le maillot de la France, mais j’ai aussi ce côté africain que je compte bien représenter samedi, revendique Nicolas Batum. J’ai la chance d’avoir deux cultures et deux nationalités. Donc, un jour, si on me donne l’opportunité de porter le maillot du Cameroun, je saisirai l’occasion."

Pau Gasol : "La NBA est consciente du potentiel africain"
Capitaine de l’équipe africaine, le Sud-soudanais Luol Deng a été choisi pour avoir porté les valeurs de respect que cherche à promouvoir la ligue américaine: "A une certaine époque, nous (les Africains) on espérait tous jouer en NBA, mais on s’en faisait une montagne, tant ce n’était pas aisé. On peut donc, par notre présence, apporter de l’espoir à la jeunesse."

Vice-champion olympique avec l’Espagne et champion NBA avec les Lakers, Pau Gasol est un parfait témoin de la globalisation du championnat nord-américain.
Il sait également que le marché africain prend de plus en plus d’importance pour les recruteurs américains: "La NBA est consciente du potentiel qu’il y a en Afrique, confie le grand-frère de Marc Gasol, son coéquipier dans la ‘Team World’. Il y a de plus en plus de joueurs africains dans notre championnat et nous espérons avoir plus d’impact sur le continent grâce à ce genre d’évènement."

Le match sera disputé à guichets fermés dans l’Ellis Park Arena de Johannesburg.

Grand initiateur du projet, le Sénégalais Amadou Gallo Fall, responsable du bureau africain de la NBA, s’en satisfait et espère pouvoir en faire un évènement récurrent dans d’autres zones du continent.

BBC Afrique

Samedi 1 Août 2015 - 10:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter