Bataille au Pds : Farba Senghor accuse Oumar Sarr de faux et usage de faux

Me Abdoulaye Wade Wade n’a jamais condamné la fronde initiée par Farba Senghor, Pape Samba Mboup, entre autres. C’est du moins ce que soutient le chargé de la propagande du Parti démocratique sénégalais (Pds). Selon lui, c’est une manipulation orchestrée par Oumar Sarr, le coordonnateur des libéraux.



Bataille au Pds : Farba Senghor accuse Oumar Sarr de faux et usage de faux
«La lettre brandie par Oumar Sarr et lue par Me El Hadj Amadou Sall au Comité directeur du Pds est un faux. Le Secrétaire national du parti, Me Abdoulaye Wade m’avait lui-même dit, concernant la première lettre portant composition de la délégation du Pds faisant la tournée politique qu’il ne l’avait jamais signée», a-t-il déclaré dans les colonnes de L'Observateur.

Accusant Oumar Sarr et Cie d’être «des faussaires», M. Senghor s’en prend violemment à eux, et particulièrement au maire de Dagana qu’il assimile à «un bébé qui refuse de grandir»  ; car s’appuyant «toujours sur Me Wade pour exister».

Quant au désaveu relevé par certains, l’ancien ministre sous Wade affirme qu’il n’en est rien : «En aucun moment le Président Wade nous a désavoués. C’est Oumar Sarr et Cie qui ont construit toutes les lettres qu’ils brandissent », avant de conclure en informant que dans un proche avenir, «Oumar Sarr sera limogé », car «il est incapable de gérer le parti».

Ousmane Demba Kane

Mardi 7 Mars 2017 - 11:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter