Bataille au siège de l'APR - Me War dégaine son pistolet sur Saleh, le pire a été frolé

Macky Sall a intérêt à mettre de l’ordre dans son parti devenu une auberge espagnole où tout est permis et autorisé. Certains hauts responsables de cette formation sentaient ce désordre venir. Maintenant, il a pris place au cœur du dispositif politique du leader de l’Apr. Ce fait que nous vous relatons vient confirmer ce que tout le monde prédisait. Tout simplement catastrophique.



Bataille au siège de l'APR - Me War dégaine son pistolet sur Saleh, le pire a été frolé
Ce qui s’est passé ce lundi vers 13 heures au siège du directoire de campagne de l’Apr à la liberté VI a donné du frisson aux témoins qui étaient sur les lieux : militants, alliés, vigiles. D’après les témoins, c’est vers treize heures que Me Djibril War, coordonnateur Apr de la Commune de Biscuiterie, membre du Directoire de campagne de Macky 2012 a débarqué au siège du Directoire de campagne. Selon un témoin, son empressement, la manière expéditive inhabituelle dont il a fait montre, avaient étonné ses frères de parti, notamment le professeur Luc Sarr. Intrigués ces deniers l’ont suivi en lui demandant ce qui se passe. Me War accompagné de Alassane Cissé, secrétaire national du parti NP, l’ancien parti de Mahmout Saleh est rentré dans le bureau de Mahmout Saleh et l’a mis en demeure de cesser ses manœuvres trotskistes de division en tenant de semer le désordre dans le parti, et particulièrement dans la Commune de Biscuiterie, bastion de Me Djibril War, fondateur du Parti Apr dans cette localité. Tous les problèmes de l’Apr à Mbour, Mbacké, Saint Louis, Kébémer sont orchestrés par ce dernier. Il n’a pas pu supporter la réaction arrogante de Mahmout Saleh. Les mots ont volé et les deux frères en sont venus aux mains. D’après les témoins, Mahmout Saleh a passé un sale quart d’heure face à la furie de Me War. Ce denier a sorti son arme qu’il a dirigée et mis à la tempe de Mahmout Saleh. N’eut été la réaction du professeur Malick Sarr qui avec un sang froid extraordinaire a fait tomber l’arme, et maitrisé Me War avec l’aide des vigiles, l’irréparable se serait produit. On a finalement évacué Mahmout Saleh, mort de trousse. Avant de partir, Me War tint à l’endroit de l’assistance :" Fini la fumisterie, le larbinisme dans l’Apr. Si Saleh joue au trotkiste, je ferai pire que Staline."

L’APR TRAVERSE UN MALAISE PROFOND

Cet incident était prévisible selon certains responsables présents sur les lieux. Depuis quelques temps on sentait un malaise profond dans les rangs de l’Apr. Le congrès d’investiture du Président Macky Sall et la configuration du Directoire de campagne ont crée un mécontentement et une frustration chez bon nombre de responsables qui ont été complètement zappés par les manœuvres de Saleh. Selon certains, Mahmout Saleh qui n’a pas un seul militant est entrain de saborder le travail des responsables dans leur localité. Son jeu favori est la « désapérisation » en amenant des alliés qui n’ont aucune représentativité, s’il ne promeut des militants au détriment des grands responsables, s’attirant de ce fait le courroux de ces derniers. Le dernier en date poursuit ce responsable, c’est lors du montage du comité électoral Sicap Baobab. Saleh a essuyé des insultes en public de la part de Mme Badiane, la Responsable Nationale des Femmes Apr. L’intriguant Mahmout Saleh avait tenté de faire passer un de ses protégés à la tête du Comité électoral de Baobab. Pour le cas de Me War, son démêlé avec certains responsables de l’Apr a duré. Il n’a eu de cesse d’avertir le Président Macky Sall qui pourtant le porte en haute estime. La goutte de trop qui a fait déborder le vase, c’est lors du passage de la caravane de Macky Sall dans la commune de Biscuiterie le mardi 2 Février. Majmout Saleh et quelques responsables tapis dans l’ombre comme l’ancien député Mbaye NDiaye, le jeune Abdou Mbow, responsable des jeunes, Pape Samba Diop, le chef du protocole du Président Macky Sall, avaient tenté en vain de reporter le passage du Président Macky Sall et de détourner la caravane. N’ayant pas supporté l’échec de leurs tentatives et face à la réussite de Me Djibril War pour sa forte mobilisation, Makhmout Saleh est allé prêter main forte à une bande de 5 personnes qui se réclament de la sensibilité de Mansour Faye, beau frère de Macky Sall. Ces gens dirigés par Mansour Faye pourtant avertis par Me War de la venue de Macky Sall avaient déserté les lieux, car n’ayant pas de militants, si ce n’est des comités fictifs. Makhmout Saleh est parti les voir pour leur proposer de monter un comité électoral parallèle qu’il a financé avec l’argent du parti, laissant en rade celui dirigé par Me War. Selon les militants de l’Apr Biscuiterie, Me War a tout tenté pour les ramener à la raison. Les militants Apr de Biscuiterie très remontés ont décidé que ce comité parallèle bidon ne circulera pas à Biscuiterie et sont prêts à tout. Me War pour sa part proclame que « c’est est fini de la pagaille, la fumisterie et du larbinisme à Apr. Il n’y aura pas de Pds bis dans l’Apr avec des transhumants, de faux alliés de nouveaux venus au détriment des militants qui on tout donné comme les Aziz Mbaye, Mame Mbaye etc... Désormais, certains responsables de la trempe de Majmout Saleh qui n’ont pour arguments que d’élire domicile chez le Président Macky SALL au point de l’étouffer, de faire du vide autour de lui et de sa famille pour mentir, comploter, de nuit comme de jour ne connaîtront plus la paix ».
Modou FALL (Le Dakarois.net)


Mardi 14 Février 2012 - 07:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter