Bataille autour du CUSEMS: Dame Mbodji et Abdoulaye Ndoye face au juge le 27 septembre

La bataille pour le contrôle du Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen secondaire (Cusems) continue. Dame Mbodji et Abdoulaye Ndoye se disputent le poste de Secrétaire général. Dame Mbodj a révélé que le tribunal va vider le contentieux pour le contrôle du syndicat le 27 septembre prochain. Abdoulaye Ndoye accuse le gouvernement de bloquer de manière arbitraire leur compte.



Le bras de fer à fleurets mouchetés, entre les deux (2) tendances, avait atterri devant le tribunal qui avait ordonné le blocage du compte du syndicat. Depuis lors, même si la version de Ndoye est plus visible sur le terrain, Dame Mbodj ne lâche pas prise.
 
 Dans un communiqué, ce dernier est monté au créneau pour traîner Abdoulaye Ndoye dans la boue. «On ne saurait comprendre que ce même camp de Mamadou Mbodj représenté par Abdoulaye Ndoye fasse un point de presse pour accuser le gouvernement d’avoir bloqué le compte du CUSEMS. En vérité, leur dessein inavoué est de semer la confusion dans l’esprit des Sénégalais en général et des militants du CUSEMS en particulier. Cela ne passera pas», précise d’emblée Dame Mbodj.
 
Selon lui, l’attitude de Abdoulaye Ndoye relève tout simplement d’un manque de courage, d’éthique de responsabilité et d’une tentative malsaine de faire main basse sur les fonds du syndicat issus des cotisations des militants. Il prévient qu’il ne laissera pas prospérer ces allégations de M. Ndoye.

Dame Mbodji rappelle dans "l'As" qu'à ce propos, que seul le tribunal est habilité à vider ce contentieux et que la prochaine audience est fixée pour le 27 Septembre prochain.
 
Pour rappel depuis le 22 Septembre 2013, le CUSEMS traverse une crise née du renouvellement de ses instances lors du congrès extraordinaire tenu à cette date. Le camp de Dame Mobdj avait exigé avant l’élection du secrétaire général, la mise en place du Conseil syndical national, organe au sein duquel doit émaner le Bureau national. Ce que Abdoulaye Ndoye et compagnie ont rejeté, d’après lui. C’est de là qu’est née la division et Dame Mbodji a saisi le tribunal qui avait bloqué le compte du syndicat depuis lors. Joint au téléphone, des responsables nationaux disent ne pas souhaiter faire un quelconque commentaire.


Samedi 3 Septembre 2016 - 10:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter