Bataille autour du stade Assane Diouf : les promoteurs de Kawsara expliquent et avertissent

Des jeunes de plusieurs quartiers de Dakar notamment Rebeuss et Médina, des membres du mouvement Navétane, ont manifesté ce mercredi pour demander la restitution du stade Assane Diouf aux sportifs. Ces manifestants rappellent que c’était une promesse de Macke Salol durant la campagne présidentielle. Suffisant pour pousser les promoteurs du projet Kawsara sur ce site de communiquer pour faire le point des travaux, de demander l’appui de l’Etat… Le projet en question est initie par des Sénégalais opérateurs économiques en partenariat avec une société d’Etat Chinoise CEIES et des privés chinois et portée par une société de droit Sénégalais ACCI (African Compagny for Constructions And Investments).



Bataille autour du stade Assane Diouf : les promoteurs de Kawsara expliquent et avertissent
La situation des investissements réalisés est ainsi présentée par le communiqué singé par l’architecte de la société : réalisation des études Architecturales avant projet et projet détaillé, études de sols et géotechniques avec 200 puits de 40 m sous les fondations des ouvrages, électrification du projet avec la construction d’un poste de transformation équipé sur le contrôle de la SENELEC, aménagement terrain d’entrainement à l’école de Rebeuss en substitution avec toutes les commodités (salle de réunion vestiaires, sanitaires, logement gardien et sanitaires pour l’école), réfection du Stade Maître Babacar SEYE à Saint Louis, notamment avec pose d’un gazon synthétique (200 Millions) entre autres réalisations.

Ainsi « à ce stade actuel plus d’un montant de 10 Milliards de F CFA qui constitue les débours pour les investissements y compris les frais de séjours de nos partenaires et les différents voyages. Sur un investissement total évalué à 135 Milliards de francs CFA ».Pour l’intérêt de la communauté le communiqué nous rappelle que dans le protocole d’accord avec l’Etat du Sénégal il est prévu la réalisation d'une arène de lutte et un stade de football à Ouakam, et la reconstruction d’un centre social pour la Mairie de Dakar sur le site du CEM Malick SY. Aussi « le projet outre la création d’emplois participe à l’embellissement de notre capitale Dakar qui doit se hisser au niveau de son challenge d’être un Hub pour l’Afrique ».

Les promoteurs de Kawsara pensent que l’Etat est une continuité et doit assurer la sécurité juridique et foncière de nos partenaires notamment les investisseurs étrangers qui nous font confiance. « Ce serait incompréhensible de l’arrêter avec ses conséquences sur la crédibilité de l’Etat du Sénégal et son impact négatif sur la coopération et les relations diplomatiques sino-sénégalaise. La décision d’investissement a été prise par les partenaires chinois suite à une introduction et l’aval de leur Ambassadeur auprès du Président de la République du Sénégal. Donc c’est pour dire que la crédibilité de ces deux Autorités on été engagées ».

Comme pour dire que la balle est dans le camp des gouvernants le communiqué explique que « c’est cela la bonne information pour la bonne décision. Actuellement nous sommes confrontés à des lenteurs pour la délivrance des visas pour nos partenaires chinois et comptons sur votre soutien pour le projet dont l’intérêt général n’est plus à démontrer ».




Jeudi 6 Septembre 2012 - 13:11




1.Posté par weuz diagne le 06/09/2012 15:48
foutaise que cette prétendue groupe d'investisseurs sénégalais qui ne sont ni plus ni moins que la wade family dont les actions étaient portées par Chems Eddine Ndoye et le colonel Malick cissé, prête-nom des wade dans cette scandaleuse magouille!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter