Bataille de chiffres en Côte d’Ivoire

La commission électorale ivoirienne (CEI) annonce que le taux de participation est de 60%. Mais l'opposition considère qu’elle ne dépasse pas 18% alors que la société civile l'estime à 53%.



Bataille de chiffres en Côte d’Ivoire

Dans l'attente des résultats, le taux de participation, un des enjeux de la présidentielle de dimanche en Côte d'Ivoire, donne lieu à une bataille de chiffres entre le pouvoir et l'opposition dont plusieurs candidats avaient appelé au boycott face au grand favori, le sortant Alassane Ouattara.

Le premier vice-président de la Commission électorale indépendante (CEI) Koné Sourou, a affirmé à des journalistes que le taux de participation "tourne autour de 60%".

Des membres de l'opposition ont aussitôt contesté le chiffre le qualifiant "d'irréaliste".

Lundi soir, la Coalition nationale pour le changement (CNC), une coalition de l'opposition comprenant deux des candidats qui se sont retirés, a estimé que le taux de participation de "cette parodie d'élection oscille entre 15 et 18%"

La POECI (Plateforme des organisations de la société civile pour l'observation des élections en Côte d'Ivoire) annonce que la participation à l'élection présidentielle de dimanche se situe autour de "53%" contredisant le chiffre de "60%" avancé par un membre de la commission électorale.

Dans un communiqué, la POECI "estime que le taux de participation serait de 53,0% avec un degré de précision de plus ou moins 1,8%".

Environ 6,3 millions d'Ivoiriens étaient appelés à voter dimanche pour la présidentielle dont le chef d'Etat sortant Alassane Ouattara est le grand favori.

Le taux de participation est un des enjeux du scrutin alors que trois candidats et une partie de l'opposition avaient appelé à boycotter l'élection, qualifiant le scrutin de "mascarade électorale".
source:rfi.fr


Dior Niang

Mardi 27 Octobre 2015 - 08:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter