Bataille de succession à l'ASC Jaraaf, Me El Hadj Diouf-Ndoffène Fall : l'attaque frontale

Me El Hadji Diouf et Ndoffène Fall ne se sont pas faits de cadeau. Le vice-président de l'ASC Les Jaraaf et le manager général du club le plus titré du Sénégal, candidats tous les deux à la succession de Wagane Diouf se sont livrés à une guerre par conférences de presse interposées hier, jeudi 12 septembre 2013, à Keur Jaraaf (Point E).

Le ton monte à Keur Jaraaf ! La succession de Wagane Diouf qui dirige l’ASC Les Jaraaf depuis plus d’une décennie, oppose trois personnalités notamment Cheikh Tidiane Seck, Me El Hadji Diouf et Ndoffène Fall. Hier, les deux dernières personnalités susmentionnées ont tenu des conférences de presse distantes de quelques minutes sur les mêmes lieux du siège du club. Elles se sont crêpées le chignon démontrant si besoin en était qu’on n’est plus à l’étape des duels à fleurets mouchetés. Mais totalement dans l’attaque frontale. L’Assemblée générale du 29 septembre prochain promet d’être houleuse.



Bataille de succession à l'ASC Jaraaf, Me El Hadj Diouf-Ndoffène Fall : l'attaque frontale

«Je suis le patron du Jaraaf ! Le tout puissant du Jaraaf !» Tels sont les propos que Me El Hadj Diouf a tenus hier, jeudi 12 septembre 2013, au siège le l’Asc Les Jaraaf, «Keur Jaraaf», sis au Point E.

En conférence de presse, pour dit-il éclairer les lanternes des sénégalais sur les accusations portées sur sa personne, le bouillant avocat en à profiter pour annoncer sa candidature au poste de Président du club en perspective de l’assemblée générale prévue le 29 septembre prochain.  Me El Hadj Diouf, par ailleurs vice-président du Jaraaf, dira à cet effet : «mon nom est terni parce qu’on s’achemine vers des joutes électorales le 29 septembre».

Se considérant comme le candidat qui «a le meilleur CV», le député a estimé que son profil fait de lui «le meilleur candidat».

Me Diouf déclare avoir de grandes ambitions pour le club à l’image des grands clubs du monde.
Revenant sur les 10 millions qui sont à l’origine de son «clash» avec Ndoffène Fall, El Hadj Diouf tente de détailler comment l’argent a été dépensé en prenant en témoins le Trésorier et le Comptable du club le plus titré du Sénégal. Ainsi, déclare-t-il : «cet argent a servi de payer les godasses commandées par Ndoffène (Fall), les tee-shirts des supporters, les tickets, etc.».

Dans la même lancée, Me El Hadj Diouf précise qu’il a pris la présidence par intérim alors qu’ «il y avait zéro franc dans les caisses du club».
Il croit dur comme fer que son adversaire ne peut passer devant lui car, dit-il «Ndoffène (Fall) est le champion des voleurs et des menteurs».

Répondant aux attaques de son adversaire qui lui accuse d’avoir détourné l’argent du club, Ndoffène Fall assène : «El Hadj Diouf croit que la saison du Jaraaf a commencé à la semaine de la finale de la coupe du Sénégal. Il ignore que le club s’élargit aux autres disciplines».  Selon, le manager général du Jaraaf «il y a eu une traversée de désert avec des moments de crise et des dettes». Et de renchérir «malheureusement, nous avons reçu la visite Maitre El Hadj Diouf qui a récupéré les 10 millions et les a distribué comme des planches».

Sur ce, il déclare que la «candidature de El Hadj Diouf est irrecevable» car dit-il «le Jaraaf compte beaucoup de fils et de sages qui ne vont jamais aller dans la compromission».

Source: sudonline

 



Vendredi 13 Septembre 2013 - 13:53




1.Posté par KHOUSSE DIALEU le 17/09/2013 12:34
ALLEZ JARAAF DE TOUT AVEC VOUS

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter