Bathily avertit : « Un pouvoir n’est pas un chèque en blanc pour faire ce qu’on veut »

Au cours d’un panel sur le thème « Ethique, Citoyenneté et Bonne gouvernance », organisé par le club Art et Philosophie au Prytanée Militaire Charles Ntchoréré de Saint-Louis, le secrétaire général de la Ligue démocratique (LD) avertit que les préoccupations des populations ne sont pas à négliger. Abdoulaye Bathily soutient également que les gouvernants ne doivent pas faire tout ce qu’ils veulent contre les populations, selon le journal « Direct Info ».



Bathily avertit : « Un pouvoir n’est pas un chèque en blanc pour faire ce qu’on veut »
Dans sa conférence de presse, M. Bathily a profité par dire d’une manière voilée à Macky Sall qu’un pouvoir n’est pas un chèque en blanc pour faire ce qu’on veut contre la volonté populaire. « Ce thème est au cœur des préoccupations de tous les citoyens car la donne changera par la démocratie. Le Sénégal vient d’administrer à travers les élections de février et mars derniers, une véritable preuve de démocratie et tous les acteurs, dans quelque secteur qu’ils puissent être, doivent s’engager pour contribuer d’une certaine manière aux résultats auxquels nous avons abouti », indique M. Bathily.

Pour lui, la défaite de Me Wade le 25 mars derniers est le fruit de l’engagement de tout un peuple. « C’est un grand sursaut national pour le peuple sénégalais. Je crois profondément que la démocratie, c’est la meilleure forme de gouvernance et tous les pouvoirs doivent tenir compte de l’opinion du peuple ; car le peuple est la source du pouvoir », informe Abdoulaye Bathily.

Plus loin il ajoute : « Et puis, un pouvoir n’est pas un chèque en blanc pour faire ce qu’on veut contre la volonté populaire. Ce qui s’est passé au Sénégal dernièrement est une admirable leçon pour tout le monde ». 



Lundi 23 Avril 2012 - 10:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter