Belgique: Aliou Ly de l’APR/Anvers «corrige» Abdoulaye Wade sur l’histoire de la famille de Macky Sall



Belgique: Aliou Ly  de l’APR/Anvers «corrige» Abdoulaye Wade sur l’histoire de la famille de Macky Sall
Si la sortie de l’ancien Président Abdoulaye Wade a mis mal à l’aise bon nombre de sénégalais lambdas, elle laisse une blessure profonde et indélébile au sein de la famille du Président Macky Sall qu’au niveau de tous ses proches du Sénégal et d’ailleurs. Je fais partie de ces personnes qui ont souffert dans leur âme après les propos tenus par l’ancien président de la République Me Abdoulaye Wade qui prétend que Macky Sall est un descendant d’esclave, accusant au passage sa famille d’avoir un passé anthropophagique. Naturellement, ces déclarations ont provoqué un choc au sein de l’opinion publique sénégalaise et au-delà, dans la diaspora où je vis actuellement.

 
Etant ressortissant  du village de Ndouloumadji Founébé  (région de Matam, Sénégal), village de Macky Sall et de son père, je viens rétablir certains faits qui, véritablement, battent en brèche toute cette tentative de dénigrement orchestrée à des fins politiques par l’instigateur. Arguer ces mots déplacés, c’est en réalité méconnaitre l’histoire de la famille de Macky Sall. Déjà,  Ndouloumadji Founébé est un village réputé, tant au plan de la valeur de ses fils que pour son ancrage aux valeurs de l’islam.  Il ne peut y avoir de doutes sur l’intégrité des habitants et fils de ce village, comme dans d’autres villages dans le Fouta. A Ndouloumadji Founébé, le père Macky Sall était connu pour sa personnalité et son sens de l’honneur. 


S’il s’est installé à Fatick, c’est à l’image  de ce phénomène de mobilité vers des terres propices qui a marqué, à l’époque,  cette zone du Fouta et dans plusieurs parties du territoire  à’ l’époque. Fils de ce village, actuellement âgé de 50 ans,  je connais l’histoire de la famille de Macky Sall. Je la connais encore plus par la grâce de ma mère aujourd’hui âgée de 90 ans qui est témoin du reste de l’histoire de ce village.  Ma mère a été une des meilleures amies de la grand-mère de Macky Sall.  J’ai beaucoup appris d'elle et je continue d’apprendre de son immense sagesse. La famille de Macky Sall, je la connais puisque j’ai grandi à Ndouloumadji où vivent en symbiose les fils de ce village, Matioudo, Torodos, Thioubalos,  Tiédéo etc devenant du coup une même famille.


La mère de Macky Sall est  Coumba Thimbo, originaire de Nguidjilone au Fouta du côté de la rive gauche du fleuve Sénégal, reconnu comme étant l'une des cités religieuses du Fouta ayant vu naitre de Grands érudits de l’Islam. Son père est Amadou Sall dont la mère est Boudy Thimbo, venant de Nguidjilone dans le Dande Mayo  et le père Abdoul  Souadou  appelé Dioudé Bao (grand-père de Macky) de Ndouloumadji Founébé. Le grand père de Macky Sall, Abdoul  Souadou  a joué un rôle très important pour la consolidation des liens sociaux séculaires entre les familles ethniques, notamment entre les Thioubalos,  les Torodos, les Machudos etc, servant ainsi de trait d’union entre elles.


Donc, cette famille ne peut pas être esclave et ne se rapproche même pas de cela. A l’époque, beaucoup de fils du village ont migré dans le Sénégal et c’est comme cela que le père de Macky Sall est allé à Fatick où il a noué une amitié sincère et fidèle voire un lien de parenté avec El Hadji Macky Gassama et sa famille à qui il l’a donné le nom de Macky. C’est qui justifie que Macky Sall soit né à Fatick. Cette discrétion et cette fierté qui symbolisaient  le  père est visible chez le fils, l’actuel président de la république Macky Sall. Quant à El Hadji Macky Gassama, il a été longtemps avec le père de Macky, le village le sait sans doute.
 

Abdoul Souadou Sall,  le grand père de Macky Sall est la personne en son temps qui a su tisser des rapports surs et fidèles avec des grands hommes politiques comme Cheikh Fadel, Konate Bocar ou encore avec de grands marabouts du Fouta. Et cela, tout le monde le sait. Avec le décès d’Abdoul Souadou Sall,  Ndouloumadji Founébé a perdu une grande personnalité, une personnalité connue pour sa dignité et son acceptation d’être Tiédo, sa fierté et le respect qu’il a su fait montre dans sa vie. Je ne cherche pas à défendre Macky Sall, je ne suis pas son griot, je suis un Torodo qui a été éduqué sur les fondements de l’islam.


C’est pourquoi, je suis contre toute tentative  de nuisance contre autrui sur la base de propos fallacieux et mensongers. Macky Sall est  dans la lignée des Tiédos et il est fier de l’être. Au  Fouta, chaque groupe social joue son rôle dans le respect des valeurs religieuses et sociales. D’ailleurs, les Tiédos sont connus pour leur courage. Macky Sall est un vrai Colliyadio, parmi les plus braves des Tiédos. C’est pourquoi, il ne répondra jamais à Abdoulaye Wade avec l’éducation d’honneur et de respect que  son père lui a inculqué. Il  ne lui est pas permis de répondre à Abdoulaye Wade qui, par ailleurs, doit demander pardon à Ndouloumadji, ce village dans le département de Matam, on le sait,  a été depuis plusieurs années une terre d’islam, les populations le savent. J’ai beaucoup appris de ma mère.


J’ai fait l’aventure. Je dis ce que je sais de la famille de Macky Sall parce que je fais partie des gens qui la connaissent. C’est une famille propre et intègre, sous tous les aspects. Les propos de l’ancien Abdoulaye Wade sont un sabotage, une insulte à l’endroit de tout le peuple sénégalais et surtout à l’endroit de l’ensemble fils du Fouta et de ce village, Ndouloumadji Founébé.
 

Aliou Ly, Apr / Anvers Belgique

Mercredi 18 Mars 2015 - 20:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter