Bénin : le budget général controversé

Au Bénin, le vote du budget général de l'Etat en pleine crise politique autour de l'organisation des élections fait débat.



Le président Boni avait eu recours aux ordonnances pour faire exécuter son budget.
Le président Boni avait eu recours aux ordonnances pour faire exécuter son budget.

En attendant la lettre de confort des institutions internationales, certains députés gardent leur interprétation de la lecture de ce vote, tandis que d’autres choisissent de se prononcer :

"Il ne faudrait pas que le gouvernement prenne prétexte que le budget n’a pas été voté pour ne pas véritablement s’impliquer dans l’organisation des élections", a déclaré l’un d’entre eux.

Fin 2013, le président Boni Yayi avait eu recours aux ordonnances pour faire exécuter son budget.

Certains estiment que les députés ont été mis en condition comme chaque année :

"Les députés reçoivent de l’argent chaque année de droit, c’est de droit, ce n’est pas qu’on les corrompt. Mais le ministre actuel a accompagné le vote du budget avec cet argent que les députés devaient avoir de droit. Ce n’est pas vicieux, ce n’est pas mauvais, c’est légal. " a précisé Stanislas Houngbédji de l'Union fait la nation, une alliance de forces politiques de l’opposition.

Pour de nombreux autres observateurs, ce vote reste néanmoins une preuve de lucidité des députés toutes tendances :

"Il faut démontrer qu’en démocratie, il faut être lucide aussi sur les plans divers. Il ne faut pas fermer les yeux et foncer et penser que tout est à abattre. " a déclaré Léopold Ahouandjinou, porte-parole du Réso-Atao (Rassemblement des Elites pour un Succès Objectif par une Alternance Triomphale avec des Actions Orientées).


BBC Afrique

Mardi 23 Décembre 2014 - 12:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter