Bénin: scepticisme dans la société civile après la nomination du nouveau gouvernement

Le nouveau gouvernement au Bénin comporte 26 membres comme le précédent, mais le poste de Premier ministre est supprimé. Treize membres du gouvernement précédent sont reconduits, certains changeant de portefeuille, et 13 nouveaux y font leur entrée, dont cinq femmes et un nouveau ministre à la tête de la Défense, portefeuille jusque-là conservé par le président lui-même. Autre particularité de ce gouvernement : quatre personnalités proches du chef de l'Etat n'y figurent plus: l'ancien Premier ministre Pascal Koukpaki, l'ex-ministre chargé des Affaires présidentielles Kogui N'Douro, l'ancienne ministre de la Justice Reckya Madougou et enfin Lambert Koti, ex-ministre des Transports et des Travaux publics. Premières réactions, celles de la société civile, qui semble sceptique.



Un nouveau ministre est à la tête de la Défense, portefeuille jusque-là conservé par le président Boni Yayi lui-même (photo). REUTERS/Afolabi Sotunde
Un nouveau ministre est à la tête de la Défense, portefeuille jusque-là conservé par le président Boni Yayi lui-même (photo). REUTERS/Afolabi Sotunde
Urbain Amegbedji
Président du centre Africa Obota
Il n'y a même pas eu une réduction des portefeuilles de manière à ce qu'on puisse comprendre qu'il y a des indications pour faire des économies par rapport à la crise économique actuelle...


Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Mardi 13 Août 2013 - 12:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter