Benno Book Yaakaar: quand Cheikh Tidiane Gadio se lâche

La mouvance présidentielle en zones de turbulences. L’allié dans le cadre de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), Cheikh Tidiane Gadio qui dégaine contre la gestion du président Sall n’en rate pas les autres responsables politiques. Le leader de « Loy Jot Jotna » qui a rendu hommage à son mentor, le président sortant Wade dont il a salué le « panafricanisme », pas plus tard que la semaine dernière, précise que « les Sénégalais sont fatigues ». Pis, « il y a comme une chape de plomb qui s’est abattue sur le pays » et « s’il n’y a pas eu de mouvement de retour, c’est parce que qu’il n’y a pas de vision claire ou de signaux forts pour convaincre de la volonté de faire participer tous les enfants du pays au développement », lâche-t-il tout en soulignant que « tous les tiraillements se font entre Macky Sall, Idrissa Seck, Tanor Dieng et Moustapha Niasse ».



Benno Book Yaakaar: quand Cheikh Tidiane Gadio se lâche
« Les Sénégalais sont déprimés. Je ne dirai pas qu’ils sont fatigués parce que cela appartient à quelqu’un d’autre mais ils sont déprimés et les difficultés sont réelles. Personne ne peut gérer tout seul et s’en sortir », assène l’ancien ministre des affaires étrangères qui ne manque pas de souligner le « diktat » de ceux qu’il nomme «  la bande des quatre ».

« Ni Macky Sall, Ni Idrissa Seck encore moins Moustapha Niasse ne peut à lui tout seul mener le Sénégal à bon port. Lorsque le président nous a reçus, j’avais attiré son attention sur le piège que cela constitue de ne prendre en considération que les quatre. Vous voyez tous les tiraillements, c’est entre eux », dit-il sur les colonnes du journal « L’As » qui met Ousmane Tanor Dieng dans le lot.

« Il y a quatre millions de Sénégalais à l’étranger parmi lesquels un million d’experts. S’il n’y a pas eu de mouvement de retour, c’est parce que qu’il n’y a pas de vision claire ou de signaux forts pour convaincre de la volonté de faire participer tous les enfants du pays au développement », regrette Cheikh Tidiane Gadio qui en appelle à « un sursaut national, une atmosphère de regroupement de toutes les forces vives de la Nation. Et ce, pour ensemble trouver des solutions aux problèmes qui assaillent le peuple ».


Lundi 8 Juillet 2013 - 11:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter