Benno ak Tanor de Pikine : Les socialistes font leur "ndeup"

Le Parti socialiste du département de Pikine se pose des questions. Les responsables se sont tous retrouvés, lors d'une journée d'étude pour diagnostiquer leurs maux afin de repartir sur la base d'actes concrets en vues des législatives. Le Parti socialiste avait été secoué récemment suite aux choix de Aly Haïdar, Aminata Mbengue Ndiaye par le secrétaire général pour participer au gouvernement de Macky Sall.

Le centre polyvalent de Thiaroye a servi de cadre aux partisans d'Ousmane Tanor Dieng de réfléchir sur le pourquoi de leur défaite lors de ces dernières élections. Le Parti socialiste qui avait été secoué récemment suite aux choix de Aly Haïdar, Aminata Mbengue Ndiaye par le secrétaire général.

En effet, ce sont des ateliers qui ont été à l'honneur. Il s'agissait pour eux de se pencher sur "l'organisation", "réconciliation" et enfin "les perspectives". En 2000, le Ps a enregistré 42%. En 2007, il s'est retrouvé avec 17% et 11% en 2012. A en croire Ibrahima Ndiaye, de la 14ème coordination de la commune de Djiddah Thiaroye Kao, il y a eu des querelles internes, et la base n'est pas consulté.

"Il faut aller au fond des choses. Le pourquoi le Ps traverse une zone de turbulence, c'est dû au mauvais renouvellement et à la mauvaise organisation. Personne ne peut comprendre ce score de 40% qui a dégringolé en 2012", fait-il savoir. A la question de savoir si Tanor est comptable de cet échec, il répond par la négative: "Tanor avait annoncé son départ".

Dans un autre chapitre, Cheikhouna Keïta, membre de ladite coalition a pour sa part indiqué que "cette journée est l'occasion pour nous de laver le linge sale, et de revoir notre position afin que le Parti puisse encore être debout".

Abdoul K. Diop (correspondant dans la banlieue)





Lundi 30 Avril 2012 - 15:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter