Bennoo Bokk Yaakar: Le Cas Moustapha Cissé Lô

Il est debout depuis la publication des listes des partis et coalitions en lice pour les élections législatives du 1er juillet. Même s’il ne conteste pas le choix porté sur Moustapha Niasse pour diriger la liste de la coalition, Bennoo Bokk Yakar, Moustapha Cissé Lô affiche ses ambitions d’être président de l’Assemblée nationale. Son attitude qui est approuvé par un pan de la mouvance présidentielle et décriée par d’autres a visiblement installé le malaise.



Bennoo Bokk Yaakar: Le Cas Moustapha Cissé Lô
Depuis quelques jours, M. Lô mène sa campagne en dissuadant le leader de l’Afp de viser le perchoir. « Je ne suis pas en conflit avec lui, c’est un grand frère. Mais nous sommes en politique et je suis convaincu que la présidence de l’Assemblée nationale doit me revenir », déclaré le responsable de l’Apr à Touba. M. Cissé Lô fonde certainement ses ambitions sur son compagnonnage avec le président Macky Sall. Il est un farouche défenseur de l’ex-maire de Fatick. Ce soutien lui a été fatal, car Moustapha Cissé Lô a perdu son mandat lors de la dernière législature.

Le perchoir pourrait être une récompense pour lui. Mais Cissé Lô est-il plus méritant que Moustapha Niasse ? Le leader de la coalition Bennoo Siggil Sénégal sorti troisième au premier tour de l’élection présidentielle du 26 février a soutenu « sans condition », le candidat de la coalition, « Macky 2012 » au second tour. Mieux, le leader de l’Afp a battu campagne pour le triomphe de M. Sall face au président sortant, Me Abdoulaye Wade.

Tout en admettant le rôle joué par M. Niasse dans l’élection de Macky Sall, Moustapha Cissé Lô est d’avis que le chef de file des progressistes doit aller à la retraite. La démarche M. Lô est décriée au sein de la coalition, Benno Bokk Yakar, notamment à l’Apr. Pour Seydou Guèye, porte-parole de l’Apr, la méthode utilisée par Moustapha Cissé Lô, à savoir, réclamer ce droit "par média interposé, n’est pas approprié". « Il devait poser le problème dans les instances du parti avec ses camarades de parti et non publiquement », souligne M. Guèye. Les femmes de l’Apr ne semblent pas être du même avis que Seydou Guèye. « Moustapha Cissé Lô est dans son droit le plus absolu de réclamer la présidence de l’assemblée nationale. Il est tout à fait légitime que M. Lô décline ses ambitions, car il a accompagné le président Macky Sall quand ce n’était pas évident », soulignent-elles.

M. Lô a visiblement installé le malaise au sein de l’Apr. Même s’ils s’abstiennent de riposter pour le moment, des membres de la coalition ne cachent pas leur désolation « de voir des personnes vouloir s’accaparer des postes avant même les élections ». Une riposte serait en gestation, selon des responsables de Bennoo pour « arrêter » M. Lô. Une menace pour la cohésion des forces de la mouvance présidentielle ?

Issa NDIAYE

Issa NDIAYE

Vendredi 18 Mai 2012 - 14:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter