Benoît Sambou : « Mon seul parti, c’est la Casamance »



Benoît Sambou : « Mon seul parti, c’est la Casamance »
Le ministre de la Jeunesse et de la Promotion des valeurs civiques dans tous ses états en Casamance. « Je voudrais dire du haut de cette tribune dire qu’il y a beaucoup trop de bruit à Ziguinchor. Et je souhaiterais que désormais les gens travaillent la main dans la main, que les gens se donnent la main parce que les tares de cette région sont dans la division, les vices de cette région » lâche Benoît Sambou dont la situation ne plait pas du tout.


« La Casamance a trop souffert des dissensions  et des divisions de ses enfants. Il est grand temps que nous puissions enclencher une nouvelle démarche, un nouvelle perspective. Celle de mettre les enfants de la Casamance dans une seule dynamique, qu’on se donne tous la main pour la construction de cette région pour qu’elle soit émergente dans un Sénégal développé, dans un Sénégal émergent » poursuit-il avant de formuler cette demande aux sages de l’Alliance Pour la République (APR) dans la zone du sud.

« C’est pour cela que je demande aux sages du parti que vous puissiez vous lever et aller partout dans tous les quartiers là où vous verrez quelqu’un qui est en train de mobiliser pour le parti, qui se réclame du parti et du président de la république, aller le chercher pour que nous constituions une même dynamique. Il ne saurait y avoir de dissensions dans le parti parce que ce n’est pas acceptable, cela n’est pas ma mission, ce n’est pas ma conviction encore moins ma démarche ».


Benoît Sambou qui se dit être  quelqu’un qui prône l’unité des enfants de la Casamance, de quelque bord qu’ils soient. « Mon seul parti, c’est la Casamance. L’APR est ma couleur politique mais mon seul parti est la Casamance… ». Il était en meeting à Ziguinchor, ce samedi.
 


Dimanche 8 Décembre 2013 - 10:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter