Benzema : «Toujours un peu de chance»

Très fier d'avoir remporté la Ligue des champions samedi soir à Lisbonne avec le Real Madrid (4-1 a.p. face à l'Atlético), Karim Benzema a reconnu qu'il faut toujours un peu de chance pour gagner cette compétition. Sa réaction.



« Karim Benzema, que ressentez-vous après cette victoire en finale ?
Je suis très content et très fier du parcours fait cette saison. Il y a tellement d’émotions. C’est une victoire historique. C’était un match difficile jusqu’à la dernière minute. On est tous très fier de ce résultat et d’avoir gagné. Il y avait une grosse pression.

N’êtes-vous pas déçu d’avoir été remplacé ?
Non, pourquoi je le serais ? Je viens de gagner la Ligue des champions. Je n’ai pas besoin d’être déçu. Il faut penser collectivement.

C’était un match particulier, non ?
Ce sont des gros matches et là cela s’est joué sur des coups de pied arrêtés. C’était très serré. On a réussi à revenir au score et à prendre l’avantage dans la prolongation. C’était un très beau match.

L’Atlético a longtemps tenu le bon bout...
C’est une équipe qui ne lâche rien jusqu’à la fin. Ils étaient bien en place et ont comme d’habitude mis un gros pressing. Contre eux c’est toujours difficile. Après, c’est le mental qui a fait la différence. On a également su gérer les bons moments.

Y avez-vous toujours cru ?
On savait qu’il ne fallait pas lâcher. On a prouvé cette saison que l’on pouvait aller au bout. On fait une belle année, on s’est battu jusqu’à la fin et on avait vraiment envie de gagner cette Ligue des champions.

Elle représente quoi pour vous ?
Un rêve ! J’ai signé au Real Madrid pour gagner la Ligue des champions, enfin pour avoir plus de chances de la remporter. C’est le meilleur club du monde. Mais ça représente aussi beaucoup d’efforts et de sacrifice. J’en suis à ma quatrième saison ici et je suis content aujourd’hui de l’avoir gagnée. Je ne peux être que fier.

Vous réalisez ?
Non pas encore, mais cela va venir…

Qu’est-ce qui, selon vous, a fait la différence par rapport aux autres années ?
Les années précédentes aussi on avait une grosse équipe. Après, il y a toujours un peu de chance. Il fallait qu’elle tourne de nôtre côté. C’est ce qui s’est passé cette saison.

Ce résultat est-il une bonne chose avant d’aborder la Coupe du monde ?
C’est bien, oui. Mais là, je vais d’abord penser à bien me reposer, et soigner mon adducteur. J’ai encore trois semaines pour être opérationnel. On va aller au Brésil et il faut que l’on soit bien tous ensemble pour faire de bons matches.»

Source : Francefootball




Dimanche 25 Mai 2014 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter