Bercy de Waly Seck: Vers une prolongation à la DIC



La Division des Investigations Criminelles (Dic) s’est emparée du contentieux à la suite d’une plainte  déposée par les promoteurs qui se disent floués par le jeune musicien, sert "Libération". Un argument démenti par Waly Séck et compagnie qui estiment que se sont plutôt les promoteurs qui n’ont pas joué franc jeu dans cette affaire. Après le concert de Bercy, les artistes ont l’habitude de convier leurs fans à ce qu’il est convenu d’appeler un « rakhass ». Mais, pour le Bercy de Waly Seck, les prolongations risquent d’avoir lieu à la Dic.

On se souvient que le déballage a commencé à la suite du premier spectacle de Waly Seck dans la mythique salle de Bercy. Ce sont d’abord les promoteurs qui ont fait une sortie dans la presse pour accuser le fils de Thione Seck de n’avoir pas respecté ses engagements contractuels et financiers. Waly  Seck ne s’était pas dérangé, après cette attaque, de faire des précisions pour accabler  les promoteurs qui sont encore revenus à la  charge il y a de cela  quelques jours. 


Mardi 19 Juillet 2016 - 09:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter