Bi nationalité supposée de Wade : «L’Assemblée sera saisie la semaine prochaine », (BBY)

Le gouvernement compte aller jusqu’au bout sur l’affaire de la bi nationalité supposée d’Abdoulaye Wade. Si l’on en croit, Moustapha Diakhaté, le président du Groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar (BBY), toutes les dispositions vont être prises pour éclairer la lanterne des Sénégalais sur cette affaire.



Bi nationalité supposée de Wade : «L’Assemblée sera saisie la semaine prochaine », (BBY)
«Nous irons jusqu’au bout dans cette affaire. Dès le début de la semaine prochaine, nous allons saisir officiellement, par écrit, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, pour une commission d’enquête, afin que le Peuple sénégalais soit édifié », déclare Moustapha Diakhaté. Ainsi, l’appel du Chef de l’Etat pour la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire, à l’occasion de la réunion du Secrétariat Exécutif National (SEN) de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel), n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Puisque la commission parlementaire chargée d’enquêter sur la bi nationalité supposée du président sortant Wade va être mis en place.
 
Sur les défaillances des agents de renseignements sur cette question, Moustapha Diakhaté joint au téléphone par «l’As», répond que ce n’est pas une négligence de leur part mais ce sont les candidats qui doivent veiller à la fiabilité des dossiers de candidature déposés. «La seule personne responsable en de tel cas, n’est autre que le candidat. L’article 28 de la Constitution dit clairement que tout candidat doit exclusivement être de nationalité sénégalaise. Au cas contraire, c’est le candidat qui a berné le Peuple sénégalais à plusieurs reprises jusqu’à son élection en 2000», lance le député.  


Mardi 16 Février 2016 - 08:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter