PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Bialn positif des 10 mesures contre les accidents : une nette dimunition des victimes notée



Bialn positif des 10 mesures contre les accidents : une nette dimunition des victimes notée
Le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a révélé qu’entre le premier et le second trimestre de l’année en cours, la courbe des accidents a considérablement chuté. En effet, selon le ministère, elle a passé de 186 à 86 morts durant ces deux trimestres.

 Aubin jules Marcel Sagna, secrétaire général dudit ministère justifie cette baisse  par l’application des 10 mesures prises par l’Etat le 16 Mars dernier pour réduire les accidents.

Expliquant, la tendance de la courbe, il fait savoir qu' « entre juillet et Aout, nous avons enregistré 27 morts. Cela veut dire que la courbe est fortement en baisse. Nous allons continuer les efforts pour amoindrir le nombre des accidents, le nombre des morts au Sénégal ».

Par ailleurs, M. Sagna a donné les causes des accidents notés ces temps-ci. Selon lui, « ces derniers jours, on a vu des accidents à Kaolack, à Thiès. C’est proprement dû au fait des conditions de circulation en saison des pluies. Quand il pleut, les conditions de visibilité sont réduites », justifie –t-il. Avant de lancer un appel aux conducteurs «à rester vigilant en respectant le code la route, éviter les dépassements dangereux ».

Concernant les permis à points, il a souligné que c'est en bonne voie: « nous avons signé, il y a quelques temps, un contrat avec la société qui a remporté ce marché et dans 6 mois, comme nous l’avions dit, on devrait voir la production de nouvelles pièces concernant les permis à points, les nouvelles licences et les cartes grises. ». Et que ces cartes « seront numérisées et la qualité supérieure rendrait ces pièces infalsifiables ». Puisque selon lui, « c’est la falsification qui pose problème ».

 Les pertes humaines sont estimées à 500 morts par an et les accidents font perdre au Sénégal 77 milliards de francs CFA chaque année, avait rappelé le porte-parole du gouvernement, lors du conseil interministériel du 9 Février dernier.      
 

Assane Walo Gueye (Stagiaire)

Jeudi 10 Août 2017 - 13:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter