Bielsa : «Bien sûr, l’OM est en crise

Battu pour la quatrième fois consécutive en Ligue 1, l’OM de Bielsa traverse une sérieuse zone de turbulence. C'est la crise, le coach argentin l'a reconnu.



               Marcelo Bielsa ne s’est pas défilé face à la presse. Comment pouvait-il en être autrement après une telle déconvenue ? Car voir cet OM s’incliner aussi lourdement contre Lorient, 18e de Ligue 1 faut-il le rappeler, ressemble presque à de la science-fiction. Et pourtant, la réalité prend le dessus… «C’est un moment très compliqué pour l’équipe, assène Bielsa. C’est l'un des moments les plus importants de la compétition et le bon chemin à prendre, c’est d’assumer nos erreurs. Il ne faut pas se chercher d’excuse. Il faut les assumer. Maintenant, je préfère attendre pour trouver les bons mots pour essayer de changer cette phase négative.» Assumer, le verbe est lâché… D’ailleurs, celui-ci ne convient pas vraiment aux joueurs phocéens, qui ont préféré ne pas s’exprimer en zone d’interview vendredi soir. Par peur d’en dire trop ? C’est possible…
En attendant, André Ayew a allumé la première mèche : «Quand on prend cinq buts à domicile, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas, souffle le milieu offensif de l’OM, lequel a évolué quasiment comme un arrière latéral vendredi soir. On a beau parler, ça ne va pas. Il faut redoubler d’efforts. Il faut arrêter de se prendre pour d'autres et jouer au ballon. On fait le plus difficile en revenant au score deux fois mais quand on prend encore des buts, ça coupe l’effort. Il faut se reprendre à Metz (vendredi prochain). Tout le monde doit se remettre en cause et surtout se poser les bonnes questions». «Venir gagner à Marseille, c’est un exploit même si, depuis un moment, ils sont peut-être un petit peu plus dans le dur», appuie Sylvain Ripoll, coach des Merlus.
Sifflés et insultés pendant une bonne partie de la soirée par le public du Stade Vélodrome (Mouille le maillot ou casse-toi...), les joueurs de l’OM vont sans doute avoir beaucoup de mal à mettre de côté cette quatrième défaite consécutive. Un revers qui complique aussi les espoirs de qualification pour la Ligue des champions alors que, dimanche, l’AS Monaco a l’occasion de prendre cinq points d’avance sur l’OM à la troisième place.
source:figaro



Samedi 25 Avril 2015 - 13:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter