Bientôt un musée des civilisations noires, le chef de l'Etat procède à la pose de la première pierre

Le président de la République Me Wade vient de procéder ce mardi en fin de matinée à la pose de la première pierre du « Musée des civilisations noires », une des « sept Merveilles » du Parc culturel. La cérémonie a enregistré la présence de membres du gouvernement, dont le ministre de la Culture, du Genre et du Cadre de vie, Awa Ndiaye, de membres du corps diplomatique dont l’ambassadeur de Chine.



Bientôt un musée des civilisations noires, le chef de l'Etat procède à la pose de la première pierre
La construction du « Musée des civilisations noires » est financée par la République populaire de Chine à hauteur de 15 milliards Fcfa. Cette infrastructure culturelle est va être construite sur  une superficie de 2,2 hectares, juste après le Grand Théâtre national inauguré en avril dernier, le Musée des civilisations noires sera sur une surface bâtie de 14 mille mètres carrés et une hauteur de 24 mètres. Il (le Musée des civilisations des noires) comportera quatre niveaux.

Selon l’architecte Pierre Goudiaby Atepa, la conception du musée a été faite par le Beijing Institute Of Architecture, précisant que le Shanghai Construction Group va réaliser les travaux sur une période de 28 mois. Pour le président Wade, « cette infrastructure, comme toutes les autres constituant le Parc culturel, est conçue non pas comme un monument sénégalais, mais comme un monument africain. Par leurs contenus, ce sont des infrastructures qui doivent être africains ».

Selon Me Wade le contenu de ces infrastructures culturelles doit être instructif. « Leurs programmes doivent permettre au public de faire connaissance avec les pièces et les éléments de civilisation de l’Afrique et de sa Diaspora ».

Le chef de l’Etat n’a pas manqué de rendre un hommage à Senghor. Celui qui a eu, le premier, l’idée de construire un musée des civilisations noires. « A ce moment précis, toutes mes pensées vont vers le grand chantre de la Négritude, le poète-président Léopold Sédar Senghor qui, le premier, a eu l’idée du musée ».

« Le concept, je l’ai saisi d’autorité pour le réaliser parce que c’est important pour la conservation des valeurs culturelles du monde noir et pour présenter l’Afrique au monde », a indiqué le président de la République, avant de préciser que le projet qui va faire l’objet de réalisation est une « inspiration personnelle ».

De son côté, l’ambassadeur de la République populaire de Chine, Gong Yuanxing, s’est réjouit du « dynamisme » et de la « richesse » de la coopération entre son pays et le Sénégal depuis la reprise des relations diplomatiques en octobre 2005, en insistant sur l’accent mis sur les échanges culturels.


Mardi 20 Décembre 2011 - 18:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter