Birahim Seck prend le contre-pied de Me Sidiki Kaba: «Le 1er Président de la Cour suprême est assujetti à la déclaration de patrimoine»



Sortie après sortie. Ainsi après celle du ministre de la Justice Me Sidiki Kaba qui qui a soutenu que le premier président de la Cour suprême n’est pas assujetti à la déclaration de patrimoine. C’est maintenant au tour de Birahim Seck d’apporter des éclaircissements sur l’affaire Nafi Ngom Keita et le débat sur la déclaration de patrimoine du premier président de la Cour suprême Mamadou Badio Camara.

Pointé du doigt par l’ex présidente de l’Ofnac d’avoir refusé de faire sa déclaration de patrimoine, la défense du premier président de la Haute cour a été assurée par son ministre de tutelle. Une défense mise à nu par Birahim Seck qui déclare ourbi et orbi que le président cette cour est bel et bien assujetti à la déclaration de patrimoine.

Birahim  Seck membre du Conseil d'administration du Forum civil persiste et signe « le Premier Président de la Cour suprême est bel et bien assujetti à la déclaration de son patrimoine, car en 2015, Mamadou Badio Camara gérait un budget de 1,677 milliard F Cfa», soutien ce membre du Forum civil. 

Pour rappel, le Garde des Sceaux, sorti hier un communiqué pour défendre le magistrat de la haute Cour ajoutant que ce dernier n’est pas assujetti à la déclaration de son patrimoine, car son budget se chiffre à 846 millions francs ». Et, la réaction de Birahim Seck n'a pas tardé à apporter la réplique pour conforter les dires de Mme Nafi Ngom Keita.
 

Khadim FALL

Vendredi 5 Août 2016 - 09:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter