Birima Mangara : «Le Sénégal a compris que la population est au début et à la fin de tout…»

La journée mondiale de la population a été célébrée ce Samedi au Sénégal. Le thème de cette année : «Populations vulnérables dans les situations d’urgence» a inspiré Birima Mangara le ministre du Budget, qui a rappelé les avancées sénégalaises dans ce domaine.



«La population mondiale a suscité depuis qu’elle a franchi le cap des 5 milliards d’habitants, des inquiétudes légitimes sur la gestion durable des ressources. La problématique des populations vulnérables en situation d’urgence constitue de nos jours une préoccupation majeure dans le monde et plus particulièrement dans les pays de l’Afrique subsaharienne». Ces propos sont de Birima Mangara, le ministre du Budget, lors de la Journée mondiale de la population célébrée ce samedi. Et le ministre de poursuivre : «En choisissant ce thème,  la communauté internationale reconnait la place centrale qu’occupe cette problématique dans tout processus de développement durable».

Selon lui, le Sénégal n’a pas attendu cette journée pour venir en aide à sa population. C’est dans ce cadre que le président de la République a initié des programmes tels que le Plan Sénégal émergent (Pse), le Programme national de bourse de sécurité familiale (Pnbsf), la Couverture maladie universelles (Cmu) etc.

Et le ministre de conclure : «Le Sénégal a très tôt compris que la population est au début et à la fin de tout processus de développement. Elle invite par conséquent à répondre davantage à leurs attentes afin que leur prise en charge soit effective en situation d’urgence par un soutien  coordonné et efficace pour les aider à vivre dignement»
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 13 Juillet 2015 - 13:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter