Birmanie: au moins 13 morts après un puissant séisme

La terre a violemment tremblé dans le nord de la Birmanie, ce dimanche 11 novembre, peu avant 8 heures (heure locale). L’épicentre de ce séisme de magnitude 6,8 sur l’échelle de Richter se situe à plus de 50 km au nord de Mandalay, la deuxième ville du pays. Au moins treize personnes ont été tuées et 40 blessées dans plusieurs sites du pays, indique l'organisation humanitaire Save The Children.



Birmanie: au moins 13 morts après un puissant séisme
Le séisme a détruit des édifices religieux, ainsi que plusieurs habitations dans les villages les plus proches de l’épicentre. Un pont en construction s’est écroulé. Ses piliers sont renversés dans une rivière.
Plusieurs ouvriers, qui travaillaient sur le chantier, sont portés disparus. La presse birmane rapporte que les fenêtres du Parlement national ont cassé à Naypidaw, la capitale politique située à plus de 300 km au sud de l’épicentre.

A Mandalay, un habitant explique que la population redoute de nouvelles secousses. Lui-même en a dénombré sept depuis ce dimanche matin, dont trois en moins de dix minutes. L’homme se rappelle plusieurs tremblements de terre dans cette région du nord de la Birmanie, mais il indique que le séisme de ce matin était le plus fort de tous.

Les habitants des immeubles de Mandalay sont descendus dans les rues, de peur que les bâtiments ne s’écroulent. Certains se sont réfugiés chez des proches dans des habitations plus basses. Des rumeurs de nouvelles secousses circulent dans la ville et alimentent les craintes.


RFI
 


Dimanche 11 Novembre 2012 - 11:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter