Blanchiment sur l’axe Paris-Dakar : 200 000 euros, 146 grammes de cocaïne et 5 kilos de cannabis saisis

Des montants colossaux, issus de la vente de crack, ont été reinvestis à Dakar pour « laver » l’argent. La police française, qui a interpellé trente (30) personnes, hier dans le cadre de cette affaire, est sur le coup.



Blanchiment sur l’axe Paris-Dakar : 200 000 euros, 146 grammes de cocaïne et 5 kilos de cannabis saisis
La France doit dans les prochains jours, envoyer une commission rogatoire au Sénégal dans le cadre d’une vaste affaire de blanchissement sur fond de trafic de cracks. Hier matin, 170 policier sont descendus sur 15ème Arrondissement, notamment à la Cité Reverdy, pour des arrestations en série. Au total, trente personnes ont été par la suite placées en garde à vue par les "Stup", qui ont aussi mené la même opération à Saint Denis.


Plus de 200 000 euros, 146 grammes de cocaïne et 5 kilos de cannabis ont été saisis par les enquêteurs. A la tête du réseau, une « famille » malienne de dix-sept membres dont le trafic rapporte par jour 6000 euros. Des informations sûres obtenues par les enquêteurs, à la suite de filature et d'écoute, ont permis d’attester que l’argent du trafic a été aussi transféré au Sénégal et au Mali pour des  « investissements ». Selon « Libération », des passeurs très actifs dans la capitale Sénégalaise ont été formellement identifiés. 


Mardi 24 Juin 2014 - 11:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter