Blocage de l’emprunt obligataire : «And Dollel Khalifa Sall» réagit

Le mouvement «And Dollel Khalifa Sall» (Adk) est monté au créneau. En effet suite au refus de l’Etat de garantir l’emprunt obligataire sans condition, le mouvement, par la voix de son coordonnateur Babacar Diop, accuse l’Etat de leur opposer ce refus pour des raisons politiques.



 «On n’a pas besoin d’être savant pour savoir que la s seule chose qui importe à ce régime est de travailler à briser des futurs opposants», dixit Babacar Diop le coordonnateur du mouvement Adk. Babacar Diop fustige ainsi la démarche de l’Etat par la voix du ministère de l’Economie des Finances et du Plan.
Babacar Diop juge  cette démarche à l’encontre des intérêts du Sénégal et de la ville de Dakar afin de barrer la route à un potentiel adversaire. «Il est venu le moment de dire non à un régime qui pense pouvoir faire fléchir ses potentiels adversaires politiques», a-t-il décrié. Et de poursuivre : «il est venu le moment de prendre les populations, surtout  celles dakaroise en témoin devant ces coups que ne cesse de poser Macky Sall, en personne, au maire Khalifa Sall».
Selon le coordonnateur de «Adk», tous les actes posés par l’Etat ne vont que dans le but de de neutraliser un éventuel adversaire, mais «Khalifa Sall avance lentement et sûrement malgré tous les écueils placés sur sa route. Macky Sall nous aura sur sa route».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 19 Mars 2015 - 14:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter