Blocage du processus de la candidature unique de Bennoo: Le débat excite les marchands de Colobane

En prélude à l’élection présidentielle de 2012, le blocage du processus de désignation du candidat de l’unité et du rassemblement de Bennoo Siggil Senegal (BSS) qui défraie la chronique intéresse aussi les citoyens sénégalais ordinaires. Au marché Colobane, suivant les idées ou les appartenances politiques, les avis diffèrent sur cette polémique.



Blocage du processus de la candidature unique de Bennoo: Le débat excite les marchands de Colobane
Le blocage du processus de la candidature unique et du rassemblement de la coalition Benno Siggil Senegal (BSS) pour l’élection présidentielle de février 2012 n’est pas indifférent aux citoyens quelconques. Il est 13heures, quand nous sommes arrivés au marché de Colobane. Un groupe de commerçants, les uns assis, les autres en aplomb, discutent de la fameuse brouille entre Niasse et Tanor. «Il faut que Tanor et Niasse arrêtent ce tiraillement pour ce poste de candidat de BSS. Nous ne sommes plus dans cette dynamique. Aujourd’hui nous devons non seulement savoir qui est ce candidat, mais surtout quel est son bilan» s’est désolé un des leurs nommé Ousmane Mbaye pour qui « ils doivent se conscientiser sur l’intérêt des sénégalais qui veulent un autre gouvernement capable de répondre à ses attentes». Un autre assis sur son tabouret le coupe. «Si Tanor et Niasse ont des comptes à se rendre qu’ils aillent les résoudre ailleurs. Il ne faut pas qu’ils choisissent cette candidature pour solder leur compte. On a en assez de ce jeu qui mène BSS vers l’implosion», peste Baye Fall, comme l’appellent ses amis. «Même avec le président des Assises nationales qui s’en est mêlé, ils campent sur leur position », fustige-t-i. Toutefois, « pourquoi les leaders de Bennoo ne peuvent pas choisir un autre candidat ?», s’interroge-t-il. Habillé en grand boubou «ndiakhass», «ils sont en train de réduire chaque jour les chances de BSS qui perd des militants au bénéfice des autres candidats déclarés», regrette-t-il. Non loin d’eux, cette vendeuse de jus suspend son activité pour faire part de son avis sur la question. « Je suis convaincue que Bennoo ne peut pas avoir un candidat unique car c’est impossible que Tanor et Niasse s’entendent. Ils ont un passé qui illustre ce refus de chacun à vouloir céder». Madame Mbengue, de poursuivre «ceux qui croient à la candidature unique de Benno, qu’ils continuent de rêver. Avec cette situation, je ne vais plus voter pour le candidat de Bennoo quel que soit la personne désignée. Ils m’ont découragée mon frère!» Si cette discorde entre leaders socialistes et progressistes gêne la plupart des personnes rencontrées, d’autres s’en frottent bien les mains. « Ce malentendu entre Tanor et Niasse, j’en suis très fier. Il nous permet d’avoir plus de militants. Et c’est très important pour notre électorat qui augmente. Depuis que cette situation persiste au sein de Bennoo, nombreux sont les sénégalais qui étaient contre Abdoulaye Wade et ont fini par le rejoindre», se félicite le jeune Ibrahima Fall pour qui cette situation va installer le manque de confiance dans Bennoo.

Tapa Tounkara (Stagiaire)

Samedi 26 Novembre 2011 - 15:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter