Blocus Transgambienne : les présidents Sall et Jammeh invités à se retrouver autour d’une même table pour dialoguer

L’appel au dialogue est du guide religieux El Hadji Ousmane Fansou Bodian, imam ratib de Bignona (Ziguinchor). En effet face au blocus de la transgambie qui n’a que trop duré l’imam de Bignona a invité, ce vendredi, le président Macky Sall et son homologue gambien Yakhya Djammeh à se retrouver autour d’une même table, afin de trouver une solution définitive et durable au blocus à la frontière des deux pays.



Blocus Transgambienne : les présidents Sall et Jammeh invités à se retrouver autour d’une même table pour dialoguer
Pour le guide religieux de Bignona il faut faire preuve de dépassement pour trouver une solution définitive « nous ne cherchons pas à connaitre les raisons de ce blocus ou à dire qui a tort et qui a raison. Le constat est que des personnes innocentes souffrent du blocus et la solution ne peut venir que des autorités », a indiqué El Hadji Fansou Bodian.
 
Ainsi l’Imam de la localité de Bignona souhaite une discussion entre les deux gouvernements « les deux chefs d’Etat doivent engager un dialogue sur la question », a-t-il dit au cours de la cérémonie officielle du gamou annuel qu’il organise à Bignona et qui en est à sa 26e édition, selon l’Agence de Presse Sénégalaise (APS).
 
Le maire de Bignona, Mamadou Lamine Keita, son homologue de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, des chefs de services, conseillers à la présidence de la République, des délégations étrangères ainsi que des représentants des autres confréries ont également pris part à cette cérémonie.
Dans son discours le guide religieux a exhorté les Gambiens et Sénégalais à s’entendre car « ils ont la même culture parlent les mêmes langues et pratiquant la même religion. Qui peut différencier le Sénégalais du Gambien ? Personne. Il faut que les deux chefs d’Etat s’investissent pour un retour à la normale entre les deux pays », a insisté El Hadji Fansou Bodian.
 
Des transporteurs sénégalais boycottent le territoire gambien depuis plusieurs mois, pour protester contre des taxes surélevées imposées par les autorités de ce pays voisin.
 
Devant la délégation gambienne et des officiels sénégalais représentés par le chef de cabinet du président de la République, Abdoulaye Badji, l’imam Fansou Bodioan a appelé de ses vœux les autorités des deux Etats à faire preuve de retenue "pour éviter l’installation d’une crise durable".

Khadim FALL

Dimanche 8 Mai 2016 - 11:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter