Blog personnel : Macky Sall devient un journaliste citoyen

Le président de la République se met au diapason des réseaux sociaux. Il a, en effet, lancé son blog personnel ce lundi 21 mai 2012. Macky Sall y retrace son agenda et ses activités à lui et sa dame, Marième Faye.



Blog personnel : Macky Sall devient un journaliste citoyen
Ce site d’un design simple avec un background bleu de nuit étoilé tente montrer la convivialité du couple présidentiel. «Le président de la République lance son blog personnel pour mieux partager les instants de sa vie de Chef de l'Etat avec les Citoyens Sénégalais. Il communiquera régulièrement à travers sa page personnelle que vous pouvez consulter à l'adresse suivante : www.presidentsall.com», a indiqué le communiqué reçu à cet effet.

«Accueil, activités présidentielles, audiences, actions, la photo du jour», telles sont les principales rubriques du site. A la une, on peut ainsi constaté que «le Président de la République, a partagé le jeudi 17 mai 2012, le repas de midi avec une partie de ses collaborateurs chez lui à Mermoz».


Jean Louis DJIBA

Lundi 21 Mai 2012 - 11:43




1.Posté par samba le 21/05/2012 13:48 (depuis mobile)
salut mr le président tu entrain de faire du bon travail mais il faut fournir encor un peu d'efort.tu sais se qui me plait sur toi ta simplicité tu est simple conntinu comme sa et que le bon Dieu d'aidera pr la réussite de t'es projet.

2.Posté par sallmouhamadoulamine le 21/05/2012 16:19
je vais etre franc avec vous mr le president, au debut j'avais des doutes sur ta capacité de manager mais bon vu les decisions que vs etes entrain d'executer je suis vraiment content de vous en tant que president et je vous encourage à aller de l'avant

3.Posté par gorgus le 22/05/2012 00:21
tres interessante initiative... mais je lui proposerai de ne pas publier les commentaires des citoyens sur la page...cela doit etre confidentiel...enfin ca doit rester entre lui et le citoyen.... à qui il pourra répondre personnellement... même s'il ne le peut pas...eh bien le citoyen saura quand meme que le president a lu son message ou du moins qu'au autre que lui n'en saura rien !...

4.Posté par ANNE Cheikh Abdourahim le 22/05/2012 10:36
Je n'ai jamais adhéré à un parti politique.J'ai cependant , depuis 1973 , régulièrement voté aux différentes élections , sauf à ces dernières présidentielles pour non modification de ma carte et transfert en France où je me trouve depuis Février 2011. Mais , pour moi , il fallait coûte que coûte sanctionner Mr Wade et ses ouailles . Le peuple l'a fait et vous achoisi : je vous souhaite bonne chance .! Pour l'heure ,j 'apprécie positivement vos premières initiatives : nomination de Mr Mbaye comme Premier Ministre , simple prise d'armes pour la fête de l'indépendance-2012 bien avant la mise en place d'un gouvernement , baisse notable des coûts des denrées de première nécessité , etc .
Au plan symbolique enfin , j 'apprécie la grande simplicité de votre mode de vie qui a transparu à travers la presse : petit déjeûner avec du LAAX , repas de midi avec du CEEB BU WEEX , pas à table mais assis par terre , avec pour commensaux des amis et militants .Merci aussi d'avoir été le premier Président à nous avoir emmené au Palais une vraie et bonne sénégalaise que je salue au passage en ma qualité d'ancien Professeur de français , pour elle , au C.E.M.T de Diourbel . Je lui rends aussi hommage

5.Posté par Alassane KAMARA le 22/05/2012 12:13
Bonjour
C'est un honneur pour moi de vous envoyer cette présente note.J'en profiterai pour vous transmettre nos encouragements et nos souhaits de réussir votre mission ö combien difficile , mais avec la gräce de dieu accompagnés de nos prières vous y arriverez.Je ne saurai terminer sans pour autant vous solliciter pour régler le problème du conflit en terre casamançaise , trente ans de guerre c'en est vraiment de trop.Tous vos prédecesseurs ont essayé certes mais n'ont pas réussi si vous voulez voir le sénégal se dévelloper faites donc car le grenier du sénégal qui est la casamance , elle seule peut devenir l'eldorado de la sous région Merci d'avoir pensé à cette stratégie de communication

6.Posté par papesylla le 22/05/2012 15:19
s'est avec un grand plaisir que je dois d'abord vs remercier d'avoir eu la confiance des senegalais.je dois egalement vs signaler que vs avez du pain sur la planche actuellement.ils sont tous entrain de vs observez tout en sachant que vs avez hérité d'un pouvoir qui a mis le pays à genou.les défis à relever sont nombreux dont :l'education 'l'emploi ' le quotidien des senegalais 'l'electricité......je vs prie egalement de bien menager vos anciens compagnons(moustapha cissé lo )ne le les lachez surtout pas ils ont fait le desert avec vous si non l'histoire vs jugera pour ça.je n'ai rien avoir avec lui (je suis mauritanien de la vallée du fleuve) je t'ai tjs soutenu dans ton combat depuis l'injustice que tu as subi à l'assemleé nationale.je te soutiens et continue à le faire 'tout en te souhaitant courage et surtout de ne pas decevoir .merci.

7.Posté par Iba Seck le 22/05/2012 19:15
Bonjour Mr le Président et très cher frère. L'initiative est pertinente et permet un accès libre et direct.
Je suggère cependant de garder la confidentialité des messages qui vous sont adressées. Vous pourrez également lancer par jour ou par semaine un thème de reflexion qui va permettre de préciser la nature des interventions et retenir les contributions utiles de vos compatriotes.Pour ma part, vous recevrez de fréquentes propositions en dehors de mon appartenance à la CCR et à la cellule de réflexion/pôle Statistique.
Ma pensée du jour porte sur le désenclavement de la Casamance ( 2ème Bateau, Pont sur le Fleuve Gambie,etc... ) en raison de son impact immédiat sur l'économie. Il serait interessant de lancer un programme d'action et d'en faire une communication spéciale lors d'un conseil de ministres à tenir probablement à Ziguinchor. Meilleurs Sentiments Républicains.

8.Posté par Cheikh Saadbou SY le 22/05/2012 20:28
Bonjour Cher President.
Qu 'il me soit permis a l entame de mes propos de louer votre simplicite, votre sens de la responsabilite, la dilligence avec laquelle vous traitez les preoccupations de vos compatriote, la position equidistante que vous adoptez a l' endroit de toutes les obediences religieuses, la pertinence de vos choix et votre affichee a mener le changement.
Certainement vous etes le president qui a le plus compris les senegalais et, certes je suis ne bien apres l independance mais j ai comme le sentiment que la decolonisation vient de commencer.
Vous vous souciez peu d etre reelu, c est votre devoir mais encore un gage de votre determination a faire avancer ce pays. Mais sachez que si vous maintenez ce rythme vous n aurez pas besoin de vous en soucier car vos actes et nous les esprits citoyens libres aurons l obligation vous reelire ( et avant allah le tout puissant) car chacun vous sent proche de lui.
Je vois que vous faites confiance a votre administration , vous avez raison car si elle n etait pas la vous aurez trouve un vide et celle ci est le gage de votre reussite avec comme cheval de troie l ige.
Vous m avez agreblement surpris mais je suis heureux de voir que c est le cas pour la majeure partie de mes concitoyens.
Votre simplicite et votre serieux imposent le respect et votre integrite inspire et impose l administration.
Que Dieu vous protege

9.Posté par Dr Mame Cheikh NGOM le 23/05/2012 01:51
Bonjour Son Excellence le Président de la République,
Avant tout, je voudrais vous féliciter de votre élection à la tête de la magistrature suprême. Que cette nouvelle ère qui s'ouvre soit couronnée de succès et réussite. Je suis convaincu que votre engagement et votre détermination sont les valeurs qui peuvent faire sortir le pays de son état de délabrement. Votre démarche repose sur une vision régalienne qui impulsera une dynamique dans la manière de gouverner. En ma qualité de spécialiste de la "Gouvernance", je suis avec bonheur et plaisir vos actions.

D'autre part, je suis très fier de cette initiative car elle renforce les vertus de la bonne gouvernance et vous rapproche davantage de vos administrés. En créant ce blog, vous ouvrez un cadre de dialogue et d'échange par lequel les populations pourront librement communiquer avec leur Président. C'est une audience numérique que vous accordez aux sénégalais.

Enfin, cette approche innovante est une occasion pour le collectif des cadres Safy, dont je suis le coordonnateur, de vous solliciter à propos du centre d'enfouissement technique de Diass. Monsieur le Présent, ce projet que l'ancien régime avait voulu forcer aux populations rurales doit être revu et corrigé. Après avoir publié "le regard critique sur le centre d'enfouissement technique" et après avoir rencontré à plusieurs reprises les autorités locales (Entente Cadakar) et les autorités étatiques (ministère du cadre de vie) le collectif des cadres, en collaboration avec les habitants eux-mêmes, ont combattu ce projet avec la plus grande énergie.

SON EXCELLENCE! le peuple Safy vous attend sur cette question écologique. Je serai prêt à vous faire des révélations scientifiques sur la dégradation de l'environnement dans cette communauté rurale. En effet, vous avez pris une décision sage et régalienne à propos de l'émissaire de Cambéréne. A cette occasion, je vous prie, Son Excellence, le Président de la République de prendre une décision similaire pour délocaliser le centre d'enfouissement. Ainsi, vous aurez la bénédiction de ce peuple fier qui est le grand oublié de la décentralisation (aucun ministre, aucun député, aucun sénateur et aucun membre du conseil économique).
En ma qualité de géographe de formation, je ne peux rester insensible devant ce scandale géologique. la réalisation de ce voeu cher aux populations vous permettra d'avoir la bénédiction des populations de cette localité de 52 villages.
Bonne réussite Monsieur le Président
Dr NGOM de Bandia.

10.Posté par Babou le 23/05/2012 10:50
Mr le Président, beaucoup de citoyens, notamment la famille de Ndiaga DIOUF attendaient un procès pour qu'en fin, la vérité éclate sur cette fusillade retransmise en direct par une télévision. Hélas, Barthélémy est libre. Même si l'arme qui a tué n'est pas la sienne (source judiciaire), tout le monde l'a vu tirer.
Mr le Président, l'espoir que nous nourrissons à travers ce mandat est tellement grand qu'il ne faut même pas donner de sitôt, l'impression , "D'un début de rupture à la rupture".
Babou

11.Posté par Dr Mame Cheikh NGOM le 23/05/2012 21:22
Bonjour Son Excellence, le Président de la République,
Permettez moi encore une fois, de revenir sur l'affaire du centre d'enfouissement de Diass et de la dégradation de l'environnement dans la localité de Diass. Je suis le coordonnateur du collectif des cadres et co auteur du "Regards critiques sur le centre d'enfouissement technique". Après plusieurs sorti dans les média et plusieurs rencontres avec les autorités étatiques et locales, le centre est resté comme une réalité têtue et obsédante. Notre refus est motivé et porte sur des points sensibles.

L'implantation du centre est un antipode du processus de décentralisation (les ordures de Dakar restent à Dakar pour le respect du principe de libre administration et d'autonomie de gestion, voir le code des collectivités locales où on dit qu'il n'y a pas de tutuelle entre elles); c'est une véritable menace contre l'aéroport qui est à quelques kilomètres du centre (oiseau/avion); c'est un risque pour les populations rurales et l'usine d'eau minérale Kirèrne (la nappe sera infectée malgré l'utilisation de la géomembrane dont l'épaisseur est méconnue jusque là, alors que les populations s'approvisionnent à partir des points d'eau); c'est un risque pour les usagers de l'axe Dakar MBour (augmentation du nombre de camions qui transportent les ordures avec un total de 40 rotations/jour); c'est une menace pour les populations riveraines qui habitent à quelques mètres du site, notamment la recrudescence de certaines maladies, sans compter la dégradation des ressources naturelles. En lieu et place du site, il y avait des espèces végétales dont le kinkéliba que les bonnes dames allaient cueillir, des baobabs (espèce protégée par le code forestier) des écosystèmes en disparition etc.

A propos du foncier, l'ancien régime a confisqué 30 000ha de terre de notre communauté rurale de Diass. Les statistiques ont montré que 10 000 ha pour la zone économique intégrée, 8000 ha pour l'aéroport et son extension (deux décrets qui le font passer de 4000 à 8000ha), 718 ha pour le marché de Dubaï, 100 ha pour l'entreprise qui construit l'aéroport, 100ha pour l'usine gros porteur, un terrain de 500 logements pour le neveu du Président Wade et l'autoroute à péage (je dis bien 100m de large entre Diamnaidio et Kirène et 400m de large entre Kirène et Saly). Je suis prêt, à vous montrer les preuves de ces affectations qui sont dans le registre foncier de la communauté rurale. Le PCR Aliou Samba ciss m'a fait cette révélation le mercredi dernier lors d'une restitution de l'étude que j'ai faite sur l'environnement pour le compte de ENDA GRAF.

Je termine par les carrières qui se sont implantées dans notre localité. Vous retrouverez dans le site du journal la Gazette, un article qui s'intitule "scandale géologique à Bandia". J'ai fait cet article en 2010 pour crier contre la déforestation de la forêt de Bandia qui date de 1933 (première forêt rail de l'AOF qui approvisionnait le chemin de fer de la France en bois de chauffe). Plus de dix industriels exploitent les ressources minières sans tenir compte des normes environnementales et du développement durable. ce nombre est passé du simple au quadruple entre 2000 et 2011. Je me suis opposé avec les populations contre l'implantation de la troisième cimenterie SDI qui nécessité le déclassement de 30 ha de terre de la forêt de Bandia.

Monsieur le Président, permettez nous de désamorcez cette bombe écologique qui menace la vie des populations Safy (populations habitant entre Bargny et Nguekokh). Que le Bon Dieu guide vos pas vers le succès et la réussite. Nous voulons un Etat de droit et vous êtes en train de le construire. je suis disposé à me sacrifier pour le développement de mon pays que j'aime bien et pour ma zone de terroir qui se situe entre Diass et Sindia.

Je ne cherche pas à me faire connaître, mais que nos gouvernants respectent les closes relatives au développement durable, pour ne pas subir les conséquences des changements climatiques. Nous rendrons compte à nos générations futures. DIT MOI QUEL ENVIRONNEMENT TU AS, JE TE DIRAI QUEL PAYS TU SERAS. Que la paix de Dieu soit avec vous.
Signé Dr NGOM Mame Cheikh

12.Posté par Mme Astou SY le 25/05/2012 17:30
Excellence, président Macky SALL, c'est avec beaucoup de plaisir que je vous envoie cette note. Vous êtes entrain de prendre de bonnes décisions pour notre pays le Sénégal, vous êtes sur la bonne voie, ne vous précipitez pas. Je salue la première dame aussi pour sa modestie. Je vous demande de soutenir l'agriculture pour parvenir à l'autosuffisance en riz et améliorer la qualité de l'enseignement dans les écoles publiques qui sont les bases d'un développement durable. je vous souhaite beaucoup de succès dans la mission qui vous est confiée et beaucoup de courage.

13.Posté par vanbraekel le 28/06/2012 12:50
Bonjour Cher Président,
Quel bonheur de constater votre bonheur de vous voir Heureux à la présidence du Sénégal, toutes mes félicitations.
Comme vous l'aurez deviné, je suis un toubab Belge qui aime votre pays et qui y viens deux fois l'an depuis plus de 10 ans.
Je vois les Femmes et Hommes de votre pays heureux aussi de votre arrivée au pouvoir avec tout les espoirs possibles !
J'aimerais tant pouvoir m'entretenir avec Vous pour vous donner une vue différente des habitants et aussi une vue des
visiteurs que je suis.
il y a des choses que je ne peux écrire ici. Ce sont des messages positifs et constructifs que j'aimerais vous entretenir.
voila , bien à vous mes respects
A. Vanbraekel

14.Posté par Aboubacar Konate le 03/10/2012 14:04 (depuis mobile)
Bonjour monsieur le président , je suis très content que vous soyez à la tête de ce pays mais il ya un grand problème que beaucoup de sénégalais sont entrain de vivre:L'INSECURITE.C'est vraiment trop les agressions .aidez nous.

15.Posté par VERMONT FAYE VERONIQUE le 23/11/2012 18:58
Bonjour Mr le Président,

En février 2012, je suis venue spécialement au Sénégal, alors que je vis en France,pour les élections et cela m'a remplie de joie de vous savoir à la tête de ce beau pays qui avait vraiment besoin de sang neuf.
Nous avions fait un meeting dans le village de Dokh, arrondissement de Tattaguine, département de Fatick avec Mame Birame Ngom et N'gor Faye.
J'ai voulu vous faire part de mon projet qui concerne mon village natal: Dokh. En 2002, j'ai créé une association humanitaire, dont je suis la trésoriére et mon mari, le président.Le projet de cette association consiste en la construction d'un complexe scolaire qui se composera de:
_ 2 salles de classe mixtes au niveau âge,
_ 1 salle pour les femmes (pour faire de l'artisanat),
_ 1 ludothéque, bibliothéque,
_ 1 local médical,
_ 1 salle pour mettre les machines pour faire la farine et lhuile,
_ et par la suite, 2 autres salles (au-dessus des salles de classe) pour faire le démarrage du collége.
En principe je serais au Sénégal en février 2013 pour continuer les travaux, en effet un bâtiment a été construit en février 2012, et j'aimerais si cela était possible vous rencontrer pour discuter du projet. Le correspondant de l'association au Sénégal: les enfants de diam diguil ( paix & vérité) s'appelle N'gor Faye et il vit à Saly.
Nous sommes actuellement en France, 17 membres bénévoles qui nous battons pour voir aboutir ce projet.
En espérant pouvoir vous lire le plus rapidement possible, revevez Monsieur le Président l'expression de mes sentiments distingués.
Mme Vermont Faye Véronique

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter