Blue Saxo Prod dans la place : De l’acoustique pour revaloriser la diversité

L’artiste Daby BALDE alias le king du Fouloudou est foncièrement contre le diktat du mbalakh sur les autres sonorités musicales sénégalaises. Il est le nouveau Directeur artistique du label Blue Saxo Prod qui ambitionne de faire la promotion de la diversité musicale du Sénégal et de l’Afrique. Ce nouveau label a mis sur le marché ce vendredi 26 Décembre 2014, trois produits de musiciens sénégalais.



De gauche à droite Vieux Birahim Fall, Daby Baldé, Mbayang Diop, Mariama Kouyaté et Préfet Adam
De gauche à droite Vieux Birahim Fall, Daby Baldé, Mbayang Diop, Mariama Kouyaté et Préfet Adam
Ces artistes sont Daby BALDE, le king du Fouloudou, par ailleurs Directeur artistique du label Blue Saxo Prod, Vieux Birahim FALL et Mariama KOUYATE. Ces trois, selon Mbayang DIOP, administratrice du label, reflètent la diversité de la musique sénégalaise et cela recoupe l’ambition de la structure qui est de revaloriser la culture sénégalaise mais aussi africaine. Face à la presse ce beau monde en plus de Préfet Adam, manager du label et prochain artiste à être produit, a plaidé pour le développement de toute la musique sénégalaise.

Des intervenants comme Daby et Préfet Adam ont déploré une crise de la musique sénégalaise due à « un choix  sectaire  d’artistes et d’acteurs culturels qui veulent limiter la musique au mbalakh et le Sénégal à Dakar ». Sans être contre le mbalakh ou le choix artistique de ses promoteurs, le label Blue Saxo Prod et ses artistes veulent renverser la tendance, pousser à la recherche et au métissage. Dans ce cadre Blue Saxo qui est aussi un club va organiser un concours dénommé « The Voice of Blue Saxo ». Chaque lundi, de jeunes talents vont se produire sur la scène du club, devant une clientèle à la fois consommateurs et jury. Les gagnants seront sur la fiche de production du label.

Blue Saxo Prod veut permettre aux artistes de vivre de leur art. Selon les explications de l’administratrice, Mbayang DIOP,  l’artiste aura 80% des retombées de sa production et les 20% sont pour  l’investissement dans la promotion de d’autres artistes. L’accompagnement est aussi assuré car le label a des représentations en Allemagne, à la Belgique et à Londres pour assurer des tournées aux artistes.

Les artistes Mariama KOUYATE, Vieux Birahim FALL et Daby BALDE ont promis de revisiter tout le patrimoine musical du Sénégal. Et le king du Fouladou de soutenir qu’en matière de musique acoustique, on ne peut pas tricher. Daby d’ajouter vouloir faire une musique d’éternité qui peut faire demain l’objet des sujets de thèses dans nos universités ou inspirer d’autres artistes comme les peintres. Il croit fermement à la fin prochaine d’une certaine musique simplement commerciale avec des auteurs qui vivent en chantant les louanges des autres.


Matar Séne

Samedi 27 Décembre 2014 - 00:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter