Bob Marley - Comment et pourquoi la légende vit toujours

Le 11 mai est une date bien connue des mélomanes. Plus de trente ans après sa mort, Bob Marley reste toujours dans le cœur et l’esprit de ses fans. Décrit comme le "pape du reggae" il est devenu une référence culturelle internationale. Des titres comme "Woman No Cry", "Redemption Song", "Is This Love", ont permis d’inscrire cet auteur-compositeur, d’un talent incontesté, dans la liste des légendes de la musique. Retour sur la vie de celui qui a popularisé le mouvement rastafari et la musique jamaïcaine à travers le monde.



Bob Marley - Comment et pourquoi la légende vit toujours
"Bob Marley", de son vrai nom Robert Nesta Marley, est né près de Nine Miles, dans la paroisse de Saint Ann en Jamaïque, le 6 février 1945. Il ne connait pas vraiment son père, un jamaïcain blanc d’origine britannique, du nom de Norval Marley qui a été désavoué par sa famille, pour avoir épousé une Noire. Enfant, il aimait accompagner sa mère, Cedella Malcom, à l’église baptiste le dimanche où il chantait le gospel avec ferveur. Adolescent, il rencontre Peter Tosh et Bunny Wailer, avec qui il forme en 1963, « The Wailers.

En 1966, Bob Marley épouse Rita Anderson, une chanteuse du groupe les Soulettes. Bob Marley, s’intéresse de plus en plus au mouvement rastafari qu’il découvre avec la visite officielle de Haïlé Sélassié, roi d’Ethiopie, en Jamaïque, en 1966. C’est à cette occasion que le chanteur adopte la philosophie Rasta qui prône la fierté et une place digne de l’homme noir dans la société.

Entre 1966 et 1971, le succès n’est pas vraiment au rendez-vous malgré plusieurs enregistrements et collaborations. Son premier succès international arrivera en 1975 avec la version live du titre "No Woman No Cry" ; une chanson phare qui a été très souvent reprise par de grands noms de la chanson.  Le 3 décembre 1976, Marley échappe à une fusillade juste avant son concert en plein air. Touchés, lui et sa femme Rita, gravement blessée, s’en remettront. C’est à la suite de cet épisode qu’il décide de s’exiler à Londres.

Suite à une blessure à l’orteil, Marley découvre qu’il souffre d'un mélanome malin, une maladie de la peau d’une gravité extrême. En 1980, on lui découvre cinq tumeurs, trois au cerveau, une aux poumons et une à l'estomac : son cancer s'est généralisé.


Aujourd’hui, le monde entier commémore les 30 ans de la mort de cette légende, terrassée par son cancer le 11 mai 1981, à l’âge de 36 ans. Bob Marley a vendu plus de 200 millions d’albums à travers le monde est toujours une référence et un mythe pour ses fans. Il a rendu célèbre son pays et son message de paix et de partage œuvre encore aujourd'hui
 


Lundi 11 Mai 2015 - 15:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter