Boko Haram : une « faction » veut négocier

Le gouvernement nigérian a déclaré avoir reçu une offre de pourparlers de paix d'un groupe qui prétend être une faction du groupe islamiste Boko Haram.



Abubakar Shekau, leader de Boko Haram. Les autorités nigérianes vérifient une offre de négociation venant de membres du groupe djihadiste.
Abubakar Shekau, leader de Boko Haram. Les autorités nigérianes vérifient une offre de négociation venant de membres du groupe djihadiste.
Garba Shehu, un porte-parole du président Muhammadu Buhari a indiqué que des vérifications sont en cours pour déterminer si le groupe est authentique et s'il dispose d’un mandat pour négocier.

Le président nigérian a déjà indiqué qu'il n’est, en principe, pas opposé à des discussions avec Boko Haram.

Des membres présumés du groupe ont tué plus de six cents personnes dans une vague d'attentats au Nigeria depuis la prise de fonctions du président fin mai.
Muhammadu Buhari se rend mercredi au Cameroun, récemment frappé lui aussi par trois attentats rapprochés attribués à Boko Haram.

BBC Afrique

Mardi 28 Juillet 2015 - 07:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter