Bonne gouvernance : le Sénégal au-dessus de la médiane note le MCC



Bonne gouvernance : le Sénégal au-dessus de la médiane note le MCC

L’assurance est du Millenium Challenge Corporation (MCC), organisme indépendant du gouvernement américain œuvrant dans la coopération qui vient de publier les scores relatifs aux critères d’éligibilité à son financement pour l’année fiscale 2014.
Chaque pays bénéficiant de l’aide du gouvernement américain qui doit, à cet effet, se situer au-dessus de la médiane pour 10 critères sur les 20 retenus, avec l’obligation absolue de se situer au-dessus de la médiane pour l’indicateur « Maîtrise de la corruption », et au-dessus du seuil retenu pour l’un des indicateurs « Droits politiques » ou « Libertés civiles », les résultats de cet exercice très sélectif indiquent que pour tous les indicateurs retenus dans le domaine de la Bonne Gouvernance, les  scores du Sénégal sont au-dessus de la médiane et affichent avec une tendance haussière.

Pour ce qui est des Investissements sociaux, les résultats sont satisfaisants sur tous les critères retenus à l’exception du «taux d’achèvement des filles pour l’école primaire». Les résultats sont également satisfaisants en matière de Liberté économique, en particulier pour l’indicateur «Démarrage d’une Entreprise» qui était resté négatif ces dernières années.

En revanche, quatre (04) indicateurs ayant trait à la «Politique budgétaire», «Egalité des sexes dans le domaine économique», «Droits et Accès au foncier» et «Accès au crédit» demeurent dans le rouge selon le MCC qui précises que les indicateurs relatifs au Foncier et à l’Accès au crédit suivent tout de même une forte tendance haussière dans un communiqué parvenu à notre rédaction où l’organisme poursuit, en guise de rappel que le programme du Millenium Challenge Account (MCA) pour le Sénégal porte sur un financement de 540 millions de dollars US en dons destinés à la mise en œuvre de projets d’infrastructures routières (RN2 et RN6) et d’irrigation dans la Vallée et le Delta du Fleuve Sénégal sur une période de 5 ans. Le programme comporte également un important volet consacré à la sécurisation foncière.


Lundi 11 Novembre 2013 - 15:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter