Bordeaux dévoile son plan de bataille pour faire face au PSG

Vendredi, Bordeaux se déplace au Parc des Princes pour y défier le Paris Saint-Germain. Le club au scapulaire ne part pas avec les faveurs des pronostics, c'est une certitude, mais garde espoir de faire déjouer son adversaire. Entraîneur et joueurs sont sur la même longueur d'onde.



Après une trêve internationale riche en rebondissements, le championnat de France de Ligue 1 fait son grand retour, pour votre plus grand bonheur. Et pour démarrer la cinquième journée, c’est le Paris Saint-Germain qui sera sur le pont, le club de la capitale accueillant les Girondins de Bordeaux au Parc des princes. Sur le papier, les triples champions de rang apparaissent comme les grands favoris de la rencontre, eux qui ont jusque-là remporté l’intégralité de leurs matches, et semblent partis pour réaliser un sans-faute ou presque. La donne est claire : Bordeaux se sait outsider. Mais le club aquitain n’a aucunement l’intention d’arriver en victime expiatoire, bien au contraire.

Présent en conférence de presse ce mercredi, à deux jours de ce périlleux déplacement en terres franciliennes, le coach girondin Willy Sagnol dévoile une partie de son plan de bataille pour tenter de faire bonne figure face à l’ogre parisien : « C’est bien de jouer le Paris Saint-Germain à ce moment-là. Nous devons nous déplacer sans état d’âme. Nous allons à Paris pour faire notre maximum en gardant le même état d’esprit qu’en début de saison. Une des clés du match est de couper les passes pour Di Maria mais, face à Paris, le trousseau est gros », sourit-il, avant de conclure :« Notre objectif face au PSG est de ne pas être timide et d’essayer de construire des choses ».

Un message visiblement bien entendu par ses joueurs, à l’image de Henri Saivet :« Nous devons être concentrés et concernés, jouer en équipe et produire un travail défensif ensemble. Il faudra prendre du plaisir à faire déjouer le PSG, bien défendre. Nous n’avons pas de pression particulière », assure le milieu de terrain, dont les propos sont corroborés par son gardien de but Cédric Carrasso : « On sait comment le PSG va procéder. Ils voudront se mettre à l’abri rapidement. Il faudra tenir les 20 premières minutes puis jouer intelligemment. Qu’avons-nous à perdre à part faire un bon match ? » L’état d’esprit et les intentions sont là, encore faut-il les mettre à profit sur le pré.


Footmercato

Mercredi 9 Septembre 2015 - 13:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter