Botswana : les Erythréens restent

Une décision de justice rendue publique vendredi soir autorise 10 membres de l’équipe nationale de football d’Erythrée à rester au Botswana, en attendant la suite à donner à leurs demandes d’asile.



Cette mesure a été prise conformément à la loi d'asile du Botswana.

Les footballeurs érythréens ont refusé de prendre l’avion pour retourner dans leur pays, après un match joué contre l'équipe du Botwana.

Les autorités botswanaises avaient dans un premier temps décidé de les rapatrier.

La suite à donner à leurs demandes d’asile devrait être connue d’ici à décembre prochain.

Les footballeurs, défaits mardi par l’équipe du Botswana, 1-3, disent qu’ils risquent d’être "inculpés pour trahison et tués ou emprisonnés". Ils font partie de l’armée érythréenne.

L'Erythrée, considérée comme l'un des pays les plus répressifs du monde, fait l'objet d'une enquête des Nations unies sur des violations de droits humains.

Source : BBC Afrique 



Samedi 17 Octobre 2015 - 14:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter