Boubacar Sèye (Hsf): «L’affaire Mbayang Diop ne doit pas être oubliée»

L’affaire Mbayang Diop, du nom de la ressortissante sénégalaise accusée d’avoir assassiné une Saoudienne ne doit pas être oubliée. C’est l’avis de Boubacar Sèye. Ce dernier qui participait à une conférence sur la question migratoire en a profité pour s’exprimer sur cette question.



 «Nous espérons qu’il y aura un dénouement humain vu les relations entre le Sénégal et l’Arabie Saoudite », a déclaré Boubacar Sèye, le président de l’Ong Horizon sans frontière (Hsf). C’était ce matin lors d’une rencontre sur les questions migratoires.

Et de poursuivre : «Ce que j’aurai souhaité, c’est qu’une délégation se rende en Arabie Saoudite auprès de la famille de la victime. Parce qu’aussi, qu’il s’agisse d’un homicide volontaire, involontaire, ou de légitime défense, il demeure qu’il y a perte de vie humaine.  Le droit à la vie est sacrée».

Selon lui, la nature de cette affaire devrait inciter les autorités sénégalaises à dépêcher une délégation pour aller à la rencontre de la famille de la victime, plaider la cause de notre compatriote.
Parlant de la question migratoire, M. Sèye fustige «les failles structurelles » dans ce dossier. Car, affirme-t-il, on parle de «Sénégalais de l’extérieur qui est un terme caduc » alors que c’est une question de migration internationale.

Mais, soutient-il, des propositions ont été soumises à l’Etat du Sénégal, propositions qui pourraient contribuer à la résolution de ce problème.

Cette Conférence a été organisée par l’ONG Horizon sans frontière, le mouvement citoyen «Jubbanti Sénégal, en collaboration avec Amnesty international 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 25 Août 2016 - 15:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter