Bourdes en série du Directeur des Sénégalais de l'Extérieur : le cas Sory Kaba

Depuis le soulèvement survenu au Burkina Fasso, le Directeur des Sénégalais de l'Extérieur multiplie les bourdes en « sautant » ses supérieurs hiérarchiques. Son comportement irrite plus d'un fonctionnaire au ministère des affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur.



Il y a quelques jours, la presse a révélé que deux Sénégalais ont été détenus par les autorités gambiennes dans le cadre de l'enquête faisant suite au putsch raté contre Yaya Jammeh. Le Directeur de l'Extérieur, Sory Kaba, fait une sortie pour dire que Dodo Touré n'est pas Sénégalais. Une déclaration fausse et du reste très grave. A la vérité Dodo Touré est un Sénégalais, né à Rufisque, qui a aussi acquis la nationalité gambienne pour éviter certaines tracasseries.

Selon le journal « Libération », lorsque la maman de Dodo Touré a voulu se rendre en Gambie, un message a été envoyé au diplomate pour tout gérer. Mais ce fait que n'est l'arbre qui cache la forêt des frictions entre Sory Kaba et MenKeur Ndiaye. Des sources autorisées renseignent que lorsque la situation a éclaté au Burkina Fasso, Mankeur Ndiaye est ahuri d'apprendre que « son » Directeur est dans les locaux de la Rts pour une sortie. Mankeur Ndiaye l'a arrêté net au téléphone.

C'est à la télé que Mankeur Ndiaye a appris que Sory Kaba a signé deux conventions avec des promoteurs immobiliers pour des Sénégalais de l'Extérieurs. Le problème est de savoir si la signature d'un Directeur peut engager l'Etat.


Mardi 13 Janvier 2015 - 10:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter