Boy Niang 2 : Un combat et deux défis à surmonter

Boy Niang 2, opposé à Garga Mbossé de ’’Door Dooraat’’, dimanche, au stade Demba Diop, se trouve dans l’obligation gagner pour espérer intégrer la cour des grands de la lutte avec frappe, tout en donnant des gages sur le plan du fair-play.



Boy Niang 2 : Un combat et deux défis à surmonter
Le pensionnaire d’école de lutte De Gaulle de Pikine, assuré du soutien des ténors de la grande banlieue - Ama Baldé, Eumeu Sène et consorts -, est appelé à passer par un véritable examen de passage lors de cette confrontation.
 
Après un démarrage en fanfare qui lui a permis de faire le vide autour de lui, sa carrière a connu un coup d’arrêt contre Amanekh de Rufisque (février 2011) et Zoss, l’aîné de son adversaire de ce dimanche.
 
Comble du malheur, il n’a pas seulement perdu contre l’expérimenté Zoss en juillet 2012. Il a aussi levé la main sur ce dernier qui l’avait proprement battu après un débat télévisé à la RTS (Radiodiffusion télévision sénégalaise), quelques jours après sa chute, alors qu’il était présenté comme le favori de la confrontation.
 
Celui qui était présenté comme ’’l’intellectuel’’ de la lutte avec frappe et qui préparait son Baccalauréat, avait touché le fond par ce geste. La sanction du CNG (Comité national de gestion) ne s’était pas fait attendre.
 
S’il a purgé sa peine malgré plusieurs interventions destinées à faire revenir l’instance dirigeante de la lutte avec frappe sur sa décision, il semblerait qu’il a bien appris de son erreur, si l’on tient compte de son retour victorieux après son coup de sang.
 
Le Pikinois qui s’est autoproclamé "ambassadeur de la non-violence", a battu l’expérimenté mais non moins fougueux Baye Mandione en février 2014. Et c’est avec ce nouveau titre qu’il va descendre ce dimanche au stade Demba Diop, contre le frère cadet de celui qui l’avait battu en 2012 et qui lui avait indirectement provoqué sa suspension de plus d’une année et demie.
Après un démarrage en fanfare qui lui a permis de faire le vide autour de lui, sa carrière a connu un coup d’arrêt contre Amanekh de Rufisque (février 2011) et Zoss, l’aîné de son adversaire de ce dimanche.

Dans la préparation de ce combat, il est à croire que son staff l’a mis en garde et l’a enjoint à maîtriser davantage ses nerfs pour ne pas vendanger son combat, d’autant plus que son adversaire aura aussi envie de franchir un palier. Lequel passe par un succès contre Boy Niang 2, ce qui laisse penser que Garga Mbossé ne ménagera aucun effort pour arriver à ses fins, quitte à faire sortir le Pikinois de ses gonds.
Aps
 
 
 

Khadim FALL

Dimanche 13 Mars 2016 - 13:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter