Bras de fer entre la SAR et sa tutelle



Bras de fer entre la SAR et sa tutelle
Le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, des transports aériens, des infrastructures et de l’Energie a cassé durant ce week-end un appel d’offre pour l’approvisionnement du Sénégal en pétrole.
Cet appel, qui portait sur la fourniture d’un million de barils, lancé ce vendredi par la directrice commerciale de la société africaine de raffinage (SAR), a mis dans tous ses états la tutelle, a révélé notre confrère du journal «Le Populaire».
Il indique, par ailleurs qu’il risque d’y avoir un gros clash. Des têtes seraient même visées car le marché est gros.
En effet, poursuit notre confrère, ce sont 43,816 milliards de FCFA rapportés à la cotation de la journée du dimanche 19 décembre 2010, un baril équivalant à 88,21 dollars US selon oil-price.net soit 4381624FCFA (avec un dollar à 497799 FCFA) qui allaient être attribués sans appel d’offres public.
Le Populaire informe que d’après ses sources, la directrice commerciale de la SAR a passé l’appel d’offres le vendredi 17 décembre 2010 dans l’après midi par « fax ». et que le dépouillement se fera ce lundi. Un ensemble de faits qui a poussé la tutelle du secteur de l’énergie à saisir la direction générale de la SAR avec l’injonction de tout arrêter. D’autant que des administrateurs ne sont pas d’accord avec la passation de cet appel d’offres et avaient fait une motion dans ce sens.



Charles Thialice SENGHOR

Lundi 20 Décembre 2010 - 10:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter