Brazzaville : relatif retour au calme

Au Congo, un calme relatif règne à Brazzaville où certaines boutiques ont ouvert ce matin sauf dans les quartiers contestataires situés au Sud de la capitale, théâtre d’affrontements mercredi entre policiers et opposants au référendum constitutionnel de dimanche.



Brazzaville : relatif retour au calme

Selon le Fro-cad, la coalition de l'opposition, six opposants arrêtés ont été libérés mercredi mais ils sont attendus au bureau du procureur jeudi.

Ils pourraient être poursuivis pour incitation à la désobéissance civile.

La tension reste vive à 72 heures d'un référendum qui devrait permettre au président Sassou Nguesso de briguer un autre mandat en 2016.

La circulation a repris et l’armée continue ses patrouilles.

Le président français a appelé le président congolais à apaiser la situation mais a également dit que l'organisation du référendum est un droit du président.
source:bbc Afrique


Dior Niang

Jeudi 22 Octobre 2015 - 13:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter