Brésil 2014: Dîner-débat : « Pourquoi l’Afrique ne brille pas en Coupe du Monde »

Dans le cadre de sa première sortie musicale, Anta Faye Diop journaliste-artiste au quotidien STADES organise un dîner-débat le samedi 10 mai au Terrou-bi sur le thème: «L’Afrique en Coupe du monde de football: Pourquoi nos équipes jouent les secondes rôles en Coupe du Monde ?». Ce sera sous la présidence effective du président de la fédération sénégalaise football (FSF) Me Augustin Senghor et de plusieurs autres personnalités du monde sportif.



Une équipe africaine n’a jamais atteint les demi-finales de la Coupe du Monde encore moins joué la finale. Un argument suffisant pour qu’Anta Faye Diop, journaliste-chanteuse au quotidien Stades organise un dîner débat le samedi 10 mai au Terrou-Bi sur le thème: ««L’Afrique en Coupe du monde de football: «Pourquoi nos équipes jouent les secondes rôles à la Coupe du Monde». Un événement qui sera présidé par Me Augustin Senghor, Président de la FSF, Mamadou Koumé, Président de l’ANPS et de plusieurs autres invités d’honneurs du monde sportif et politique, notamment la Génération 2002, Souleymane Ndéné Ndiaye ancien premier Ministre, Abdoulaye Mactar Diop, ancien Ministre des Sports, Mbagnick Diop, Président du MEDS, Daouda Dia, questeur à l’Assemblée Nationale, Me El Hadj Diouf, avocat, Mamadou Ibra Kane, Administrateur des quotidiens d’AFRICOME S.A et directeur de publication des quotidiens Stades, Saer Seck, président de l’Institut Diambars, Lamine Thiam Deéputé, Ibrahima Khalilou Ndiaye, Secrétaire général Synpics, Seydina Diagne, secrétaire général CNOSS, Mbagnick Niaye, Ministre des sports et de la Vie Associative, Ndongo Ndiaye, conseiller spécial Macky Sall en matière de sport etc.

Anta Faye Diop explique: «Je ne peux énumérer la liste des invités d’honneur, ils sont nombreux. Avant la Coupe du monde et les élections locales prévues au mois de juin, je veux rassembler les sénégalais autour d’un idéal. Je prendrais le soin de contacter tout le monde, d’inciter les gens à venir pour parler du problème de l’Afrique à la coupe du monde. Aucune sélection africaine n’a jamais atteint la finale de ce tournoi internationale. Les meilleures performances du continent se limitent à ce jour à une place de quart finaliste avec le Cameroun (1990), le Sénégal (2002) et le Ghana (2010). C’est grave. D’ailleurs je me réjouis de la sortie de Jérôme Valcke, secrétaire général de la FIFA qui nourrit les mêmes craintes sur la place de l’Afrique à la Coupe du monde. Il veut qu’une sélection africaine joue la finale de cette prestigieuse compétition. Il s’est exprimé au cours d'un séminaire à Johannesburg. D’ailleurs, il n’est pas le seul, tous les observateurs du milieu sportif sont unanimes que «L’Afrique doit faire des efforts pour dépasser les quarts de finale». Que nous réserve Brésil 2014? Nul ne sait. Attendons de voir, et soutenons nos équipes africaines. Et en ce sens, j’invite tout le monde à prendre part à ce dîner-débat au Terrou-bi. Je ferai une prestation musicale avec quelques invités surprises. Ce sera en sommes, ma première sortie musicale. Vous êtes tous conviés».


Abdou BARR

Lundi 7 Avril 2014 - 16:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter