Brièvement bloqué à Dakar, l’ancien ministre de l’Intérieur de la Gambie, Ousmane Sonko a eu chaud

L’ancien ministre de l’Intérieur Gambien, Ousmane Sonko, a pris la fuite vers la suède après son limogeage. En passant par l’aéroport Léopold Sédar Senghor, il a été brièvement interpellé et «bloqué».



Brièvement bloqué à Dakar, l’ancien ministre de l’Intérieur de la Gambie, Ousmane Sonko a eu chaud
Pour avoir côtoyé Yayah Jammeh, Ousmane Sonko sait très bien qu’en Gambie l’étape prison sanctionne bien souvent le limogeage des hauts fonctionnaires. Sur ce, il a tout simplement pris la tangente en évitant soigneusement de passer par l’aéroport de Banjul.

En effet, l’ancien ministre de l'Intérieur a discrètement quitté la Gambie par la frontière terrestre afin de rallier le Sénégal. Ce, pour ensuite prendre un avion à partir de Dakar. Seulement, la police avait émis un signalement et le commissariat de l’aéroport avait été alerté.

Selon les informations de Libération, l’ancien ministre a ainsi été brièvement interpellé à l’aéroport de Dakar lorsqu’il s’y est pointé pour embarquer dans un avion et rallier la Suède. Les autorités policières l’ont ainsi «bloqué» pendant un bon moment avant que l’autorité ne le laisse embarquer. «Il a eu chaud. Il croyait qu’on allait le renvoyer en Gambie», renseigne une source autorisée. 

Aminata Diouf

Vendredi 23 Septembre 2016 - 14:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter