Budget de l'ONU: les pays émergents davantage sollicités

L’Organisation des Nations unies a révisé son budget à la hausse pour 2013. Un dérapage de 4,6% malgré un contexte de crise économique et qui a suscité des discussions très vives parmi les Etats membres. Au final les pays développés vont payer un peu moins et les pays émergents un peu plus.



Budget de l'ONU: les pays émergents davantage sollicités

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait promis de faire plus avec moins d’argent. Il n’est pas parvenu à tenir sa promesse. Le budget des Nations unies augmente de 260 millions de dollars pour s’établir à quelque 5,4 milliards de dollars. Ce dérapage budgétaire est notamment le fait des nouvelles missions créées par les Nations unies en Syrie, en Libye ou au Yémen. Les pays occidentaux se sont également opposés à une hausse des salaires des employés de l’ONU. Ils ne sont parvenus à obtenir qu’un gel temporaire.

Ce nouveau budget reflète aussi le changement économique mondial avec un début de rééquilibrage entre les pays développés et les pays émergents. Hormis les Etats-Unis, tous les grands donateurs, Japon, Allemagne, Grande-Bretagne, France, voient leurs contributions baisser de 10 à 20%. L’Inde, la Chine, le Brésil, la Russie vont en revanche payer plus. La part de Pékin va par exemple augmenter de 60% même si la Chine ne représente encore que 5% du budget de l’ONU.

Source : Rfi.fr


Dépêche

Mardi 25 Décembre 2012 - 08:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter