Bujumbura accueille le journaliste Rugurika

Des milliers de personnes sont descendus jeudi dans les rues de Bujumbura la capitale burundaise pour accueillir le directeur de la radio privée RPA à sa sortie de prison.



La Cour d'appel de Bujumbura a ordonné mercredi la libération sous caution de Bob Rugurika, inculpé de complicité d'assassinat et incarcéré depuis janvier.

Il est poursuivi pour diffusion des aveux d'un homme qui se présente comme l'un des assassins de trois religieuses italiennes tuées en septembre à Kamenge, dans le nord de Bujumbura et qui met en cause de hauts responsables des services secrets burundais.

Cette arrestation avait déclenché des protestations au sein de l'opposition, de la société civile burundaise, de la communauté internationale et d'organismes de défense des droits de l'Homme.

La RPA, réputée proche de l'opposition, est la radio la plus populaire au Burundi.

Mercredi soir, le président burundais Pierre Nkurunziza a limogé le patron des services secrets, le très puissant général Godefroid Niyombare, nommé à ce poste en novembre 2014.


BBC Afrique

Jeudi 19 Février 2015 - 13:31




1.Posté par NDIKUMANA Jonathan le 20/02/2015 18:41
C,est enfin un peuple fatigué et instruit par la politirue du pire qui finit par se réveiller.Le peuple burundais risque fort de montrer sa seconde face à celui qui veut usurper sa démocratie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter