Bureaux de vote fictifs : Mahammad Dionne répond et raille l’opposition



La tête de liste de la Coalition au pouvoir, Benno Bokk Yakaar (BBY) a repris sa campagne pour les élections législatives du 30 juillet après une pause de 24 heures décrétée après la tragédie du stade Demba Diop.

Mahammad Boun Abdallah Dionne qui a tenu des meetings à Djéné, Sédhiou, Carrefour Diaroumé, Bignona et Ziguinchor, n’a pas raté le camp adverse. « L’opposition sera largement battue. Et après sa défaite, elle va parler de bureaux fictifs  », a lancé le Premier ministre, à la Place Emile Badiane de Bignona.
 
Le Premier ministre qui ne veut pas entendre parler de bureaux fictifs, a mis en avant « la maturité » du peuple sénégalais. « Nous sommes un pays démocratique. Nous avons connu deux (2) alternances démocratiques. Donc, on ne peut pas parler de bureaux fictifs », a-t-il insisté.

Se réjouissant de la forte mobilisation, la tête de liste nationale de BBY est revenu, dans sa déclaration, a cité la construction de la boucle du Blouf, de plusieurs pistes rurales dans le cadre du Projet pôle de développement de la Casamance au Sénégal (PPDC), l’électrification de plusieurs villages et la réalisation de forages, sur les efforts consentis par l’Etat pour le désenclavent du département le plus grand de la région de Ziguinchor. 

Mahammed Boun Abdallah Dionne n’a pas raté l’occasion pour annoncer que l’hôpital de Bignona sera érigé en niveau deux.
Avec APS. 


Mardi 18 Juillet 2017 - 14:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter