Burkina Faso: Blaise Compaoré dément vouloir utiliser le Sénat pour son intérêt personnel

Le président burkinabè Blaise Comaporé était interviewé ce lundi soir 5 août 2013 à la RTB (Radiodiffusion Télévision du Burkina), à l'occasion du cinquantième anniversaire de la télévision nationale. Interrogé sur le fait de savoir s'il avait l'intention de se servir du Sénat qui sera mis en place en septembre (une première dans les institutions burkinabè) pour modifier l'article 37 de la Constitution et se présenter à l'élection présidentielle de 2015, le chef de l'Etat a affirmé respecter la constitution et avoir les mêmes droits que tout le monde.



Blaise Compaoré, le président burkinabè. REUTERS/Noor Khamis
Blaise Compaoré, le président burkinabè. REUTERS/Noor Khamis
Blaise Compaoré
Président du Burkina Faso
« Depuis que je suis président, on me prête cette intention. Je pense que, de ma position, ce qui est important, c’est de veiller à ce que nous puissions respecter ensemble la constitution du Burkina, car c’est cela qui est avant tout, le ciment de nos engagements divers pour la politique et pour ce pays. Le plus grave, ce n’est pas de m’accuser de vouloir utiliser le Sénat pour ceci ou cela, puisque l’on m’accuse même d’avoir même emmené le pays en retard depuis que je suis président, alors que je pense avoir apporté plus d’eau potable, plus d’écoles, plus de santé, plus de libertés. Donc c’est un débat qui, pour moi, n’a pas beaucoup d’intérêt. Je crois que nous sommes là pour le Burkina et je crois que j’ai les mêmes droits que tout le monde. »
Plus


Source : Rfi.fr

Dépéche

Mardi 6 Août 2013 - 13:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter