Burkina Faso: Cinq faux médecins démasqués par l'Ordre burkinabè

L'ordre des médecins du Burkina Faso a démasqué au cours de ces dernières années cinq faux médecins, dont un qui exerçait depuis une quinzaine d'années pour le compte de la fonction publique.



Burkina Faso: Cinq faux médecins démasqués par l'Ordre burkinabè
''Nous avons pu arrêter 5 faux médecins. Les investigations se poursuivent pour mettre le grappin sur un 6e'', a déclaré le président de l'ordre des médecins du Burkina Pr Charlemagne Ouédraogo dans les colonnes du quotidiens d'Etat.

''Le 1er, c’est le dossier Dabo Sheriff. C’est un dossier qui nous a causé beaucoup de problèmes. L’affaire a été jugée en première intention au tribunal de grande instance. Dabo Shériff a été condamné à payer 40 millions de F CFA d’amendes à l’ordre des médecins car il a vu plus de 3000 personnes au Burkina Faso, à Ouagadougou, certainement qu’il a endommagé leur santé'', a-t-il cité.

Si ce faux médecin a été condamné à 24 mois d’emprisonnement ferme et 10 ans d’exclusion du territoire, il n’a pas purgé sa peine et a quitté le pays, après avoir bénéficié d’une liberté provisoire obtenu grâce à un faux certificat médical, délivré par Mahamady Ouédraogo un autre faux médecin, a expliqué le président de l'ordre des médecins.

Ce faux médecin, auteur du faux certificat médical, était à la fonction publique depuis 15 ans avec un faux diplôme de médecin, a-t-il précisé.

''Ce monsieur a même fait la chirurgie d’urgence. Il a évolué impunément à l’insu de tous jusqu’à ce que le conseil régional de l’ordre des médecins le mette hors d’état de nuire'', a poursuivi M. Ouédraogo.

L'ordre des médecins a également intenté un procès contre un certain monsieur Adaré, qui détenait près de 8 cabinets médicaux illégaux dans la ville de Ouagadougou depuis des années. Normalement il est à la MACO. 

Un infirmier qui avait fait des cartes de visite de médecin et qui a organisé une structure illégale pour exercer la profession a aussi été mis hors d'état de nuire, a ajouté M. Ouédraogo.

Outre ces cas, Mahamadou Dicko qui avait introduit une demande d’embauche dans un hôpital publique comme médecin anesthésiste, a été démasqué et écroué à la MACO.

''Nous nous sommes rendus compte que son diplôme de doctorat en médecine était faux, son diplôme d’anesthésie réanimation était aussi faux'', a détaillé M. Ouédraogo, invitant l’ensemble des faux médecins à abandonner leurs pratiques qui contribuent pas à détériorer la santé des populations.

Le conseil régional de l’ordre des médecins de Ouagadougou compte 1361 membres. Selon le recensement général de la population et de l'habitat, le Burkina, qui compte plus de 14 millions d'habitants, ne dispose que d'un médecin pour 30.086 habitants pour une norme de 1 pour 10 000.
source:koaci.com

Dior Niang

Mardi 12 Janvier 2016 - 13:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter