Burkina Faso : le président et le premier ministre retenus par des militaires



Burkina Faso : le président et le premier ministre retenus par des militaires

Un coup d’Etat militaire est-il est cours au Burkina Faso  ? La situation est encore confuse au siège de la présidence, à Ouagadougou. Des membres de la garde présidentielle ont interrompu mercredi 16 septembre le conseil des ministres, faisant « prisonniers » au palais présidentiel des ministres, le chef du gouvernement, Isaac Zida, et le président de transition, Michel Kafando, selon des sources militaires citées par l’agence de presse Reuters. « Pour le moment, ils n’ont rien exigé », dit-on. D’après le site Le Faso.net, « les auteurs qui ont fermé les portes de la présidence ont promis de laisser  partir incessamment le personnel civil ».

Source:lemonde.fr


Jeudi 17 Septembre 2015 - 09:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter